Cinq jeunes antillais recrutés par la Marine nationale à Fort de France

Vues : 515

Quatre Guadeloupéens et un Martiniquais viennent de terminer leur formation initiale à la base navale de Fort-de- France située sur le site du Fort Saint-Louis.

Après avoir signé leur engagement pour un volontariat d’un an au sein de la Marine nationale le 07 mars 2016, les cinq jeunes marins ont suivi du 07 au 24 mars 2016 une formation à leur futur métier de marin.  Au programme de ces trois semaines : instruction matelotage, manœuvre et instruction à la navigation, lutte contre les incendies et tir petit calibre notamment.

Le jeudi 24 mars 2016, le capitaine de frégate Jean-Marc Cantala – commandant la base navale, leur a remis officiellement leur diplôme de fin de formation. Dylan, Thomas, Alexandre, Audric, et Kevin vont à présent rejoindre leur première affectation : soit une des unités navigantes des forces armées aux Antilles (les frégates de surveillance Ventôse ou Germinal, le bâtiment de transport léger Dumont d’Urville, ou le remorqueur portuaire côtier Maïto) soit la base navale.
Bon vent et bonne mer à ces cinq nouveaux marins !

Paroles de jeunes :

Pour Audric, 21 ans, en provenance de la Désirade : « étant petit-fils de marin pêcheur, j’ai une attirance particulière pour la navigation. Je suis titulaire d’un BAC PRO « sécurité prévention » et j’ai découvert la Marine nationale lors d’un forum. Je me suis orienté vers le bureau de recrutement pour constituer un dossier. Ce contrat va me permettre de mettre en pratique mes connaissances et d’en acquérir de nouvelles. J’ai aussi envie de connaître d’autres pays et faire des escales. La Marine me permet ainsi de réaliser mes projets ».

Pour Dylan, 21 ans également, de Marie-Galante : « originaire de Marie-Galante, j’ai toujours été passionné par la mer. C’est pour cela que j’ai souhaité m’engager dans la Marine et devenir militaire pour servir dignement mon pays qui plus est. Le volontariat d’un an me permet d’enrichir mes connaissances et de confirmer mon envie de faire une carrière ou non au sein de la Marine ».

Pour Kevin, 20 ans, de Martinique : « Des proches m’ont fait découvrir la Marine et comme je faisais une formation d’agent de maintenance en marine de plaisance, je me suis naturellement orienté vers la mécanique dans la Marine nationale. Cela me permet aussi de servir mon pays, c’est une de mes motivations. A l’issue de cette année en Martinique, j’espère pouvoir partir en métropole afin d’obtenir des diplômes dans ma spécialité ».

Le volontariat, une expérience professionnelle unique et valorisante :
Le volontariat est un contrat d’un an renouvelable qui permet aux jeunes de 17 à 26 ans de vivre une expérience professionnelle unique et valorisante. A l’issue de ce contrat d’une durée d’un an, le volontaire peut, s’il le souhaite, postuler pour un parcours plus long dans la Marine. Il pourra devenir, selon ses compétences et ses diplômes, matelot de la flotte (postes d’opérateur) pour un contrat de 4 ans, ou officier marinier (parcours de technicien) avec un contrat de 10 ans. Enrichi de cette expérience originale, le jeune peut aussi poursuivre simplement son parcours dans le civil.

3500 marins recrutés par an :
A l’échelle nationale, la Marine nationale recrute 3500 marins par an, de la 3ème à BAC +5 dans plus de 50 métiers différents pour devenir quartier-maître de la flotte, officier marinier ou

officier. Le bureau de recrutement Marine de Fort-de-France recrute donc aussi des jeunes Antillais qui partent directement en métropole pour commencer une carrière de marin.

Sources : Forces Armées aux Antilles