Commémoration de l’Insurrection du Sud de septembre 1870

Vues : 13

Gloriyé  Septanm 70, sé ouvè chimen libèté ba pèp Matinik

En 1870, soit 22 ans après la révolution antiesclavagiste du 22 Mai 1848 qui mit fin au système ignoble de l’esclavage, dans une Caraïbe en pleine ébullition, éclata l’insurrection du sud contre l’injustice, l’exploitation féroce  et le racisme qui perduraient.

L’affaire LUBIN, du nom de ce jeune cultivateur du Marin cravaché par un fonctionnaire français, fut l’étincelle qui alluma le brasier.

Partie de Rivière-Pilote, l’insurrection gagna rapidement les communes voisines, propageant ainsi des idées très avancées de justice, de partage des terres et même de pouvoir martiniquais.

De nombreux insurgés martiniquais furent tués au combat, d’autres furent condamnés par un tribunal militaire ou Conseil de guerre des français, fusillés au polygone de Desclieux à Fort-de-France ou encore déportés au bagne.

Une glorieuse page de l’histoire du peuple Martiniquais fut écrite en 1870 et le sacrifice absolu de jeunes, de femmes, d’hommes, nous servent d’aiguillon dans  le combat pour la dignité, la responsabilité que nous menons aujourd’hui encore.

Programme