Corinne Mencé-Caster démissionne et part pour La Sorbone

Vues : 1706

Corinne Mencé-Caster a annoncé qu’elle mettait fin à son mandat de présidente de l’Université des Antilles (UA) à  partir de demain (31 aout). Une décision qui permettra à la prochaine équipe de se mettre en conformité avec les nouveaux statuts de l’UA.

« C’est pourquoi, dans cette perspective, j’ai pris la décision de mettre fin à mon mandat de présidente, ce 31 août 2016 et en ai informé les instances de tutelle », a déclaré la présidente de l’UA dans un courrier adressé à la communauté université et rendu publique en fin d’après-midi. Que les étudiants inscrits pour cette nouvelle année universitaire ne paniquent pas. Il ne s’agit pas d’un énième rebondissement dans les nombreuses affaires qui ont secouées l’UA, ex UAG.

Corinne Mencé-Caster a préféré s’éloigné et ne sera plus présente à l’Université des Antilles. Elle se félicite du travail accompli par son équipe mais préfère prendre du recul avec son univers actuel  :

« C’est pour cette raison que j’ai fait acte de candidature à l’Université de la Sorbonne où je viens d’être recrutée par mutation, ce qui ne m’empêchera nullement de poursuivre une collaboration active avec l’Université des Antilles notamment en matière de recherche. »

Il s’agit d’une décision prise afin de permettre à l’Université Antilles de repartir sur de bonnes bases avec une nouvelle présidence qui sera bientôt élue.

« Il semble aujourd’hui important de permettre à l’établissement de se mettre en conformité avec les statuts, ce qui suppose la tenue d’élections renouvelant son conseil d’administration et son conseil académique le plus rapidement possible. La présidente et son équipe, déjà en toute fin de mandat, ont donc préféré créer les conditions propices à une anticipation des élections. Ceci permettra à l’équipe qui sera élue, de mener, avec sa propre vision, l’ensemble des opérations qui engagent l’avenir de l’UA pour les cinq années à venir, compte tenu de la situation plus stable de l’établissement, suite aux derniers travaux menés en 2015-2016 », peut-on lire dans le courrier.

Pour l’instant c’est Jacky Narayaninsamy qui a été désigné par le ministère comme administrateur provisoire. Il sera chargé de la gestion des affaires courantes et de l’organisation des prochaines élections. Un arrêté sera donc pris en ce sens par Monsieur le Recteur de l’académie de Guadeloupe, qui est également le chancelier de l’Université.

A.G