Courageuses : Miss Martinique et Mayotte aident des candidates en difficulté

Vues : 10000
miss-martinique

Elles  ont été reconnues comme courageuses et méritantes Aurélie Joachim (Miss Martinique) ci-dessous et Naïma Madi Mahadali (Miss Mayotte). Sur l’île de la Réunion, les deux jeunes filles n’ont pas hésité à porter secours à leurs amies candidates au concours de Miss France 2017, en difficulté sur l’île Bourbon.

election-miss-martinique-2016-grand-carbet-pbk-296-650x280

En préparation pour la grande finale de Montpellier qui se tiendra à l’Aréna le 17 décembre prochain, les prétendantes au titre de Miss France 2017 sont en ce moment sur l’île de la Réunion.

Arrivées le jeudi 24 novembre dans l’Océan indien et avec un programme chargé, entre les interviews et des rencontres avec le public, les Miss étaient en doit d’attendre un repos mérité en fin de journée. Quatre jours seulement après leur débarquement sur l’île, plusieurs d’entre elles sont encore choquées.

Tout d’abord ce sont deux Miss qui ont eu « une grande frayeur » vers quatre heures du matin rapporte le journal Le Parisien. En négligeant les règles de commodité d’usage, Miss Corse et Miss Champagne-Ardenne ont découvert dans leur chambre commune un reptile. Jade Scott (Miss Corse) ayant laissé traîné des paquets de biscuits près de son lit, a découvert un serpent lové dans un paquet de gâteaux près de son couchage.

Mais les cris ont repris au milieu de la nuit, des lézards s’étaient également invités dans leur chambre. Les animaux ont été capturés. Les deux candidates les ont pris au piège avec « deux poubelles », raconte Charlotte Patat, Miss Champagne-Ardenne.

Cette même nuit, ce sont des cafards qui réveillent Miss Midi-Pyrénées (Virgine Guillin) et Miss Nord-Pas-de-Calais (Laurine Maricau). N’écoutant que leur courage Aurélie Joachim (Miss Martinique) et Miss Mayotte (Naïma Madi Mahadali) ci-dessous, sont venues à leur secours.

miss-mayotte-jpg-pbk

Les deux filles ont pourchassé les bêtes courageusement en pleine nuit : « On a entendu leurs cris (des Miss) à travers les murs. Alors, avec Miss Martinique, on est allées les chasser. Dans les îles on a l’habitude ».

Dorothée Audibert-Champenois/Fbook C’news Actus
PhotosConsoursMissFrance2017


2 commentaires :

  1. Chanou

    J’avoue qu’il n’y a pas de quoi en faire un article.
    Je me demande tout de même dans quel genre d’hôtel sont-elles ? serpents, lézards, cafards…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *