Crocodile de la Lézarde : un mouvement de soutien à l’animal créé sur Facebook

Vues : 42

La rumeur du crocodile de la rivière Lézarde s’est avérée réalité ce lundi 04 mai grâce à une photo de l’animal prise par les gendarmes en hélicoptère.

L’animal, baptisé « Georges par certains riverains », est jugé plutôt craintif par les spécialistes; il est activement recherché par les gendarmes et des agents de l’ONF (Office National des Forêts). La zone de la Lézarde est interdite d’accès par mesure de sécurité jusqu’au 12 mai.

Pour le moment les autorités ne savent pas si « Georges » sera abattu ou pas une fois capturé. En attendant un mouvement de soutien à l’animal s’est créé sur Facebook et le hashtag #touchepasamoncroco est largement relayé.

La préfecture envisage de tuer le crocodile de la Lézarde. En 18 ans, cette pauvre bête n’a attaqué personne… elle est craintive et se nourrit de poisson. S’il le faut vraiment, envoyons-la au zoo du Carbet dans un vaste enclos, mais ne la tuons pas !

Une pétition en ligne à l’attention du Préfet circule également, cliquez sur le lien suivant pour signer : Fabrice RIGOULET-ROZE, Préfet de Martinique: Sauvons le crocodile de la Lézarde.

Les internautes, qui semblent éprouver un véritable attachement pour ce crocodilien, quasi 20 ans qu’il serait installé à la Lézarde, espèrent sauver l’animal et ils proposent de l’envoyer au zoo du Carbet, si on arrive à le capturer un jour.