CTM : une première plénière qui promet d’être agitée

Vues : 952

La Collectivité Territoriale de Martinique fait également sa rentrée. La première plénière a lieu aujourd’hui. Elle promet de nombreux échanges entre majorité et opposition et pas nécessairement sur les sujets à l’ordre du jour.

Ce matin (5 janvier) à partir de 9h30, commencera la première plénière de la Collectivité Territoriale de Martinique. Une plénière qui promet d’être agitée. En effet, depuis l’investiture, la majorité (Gran Sanblé pou Ba Péyi-a An Chans), évoque la découverte d’un « déficit camouflé » de l’ancien Conseil Régional. Pour l’instant, aucun chiffre n’a été avancé par le président de l’Assemblée, Claude Lise. Il promet néanmoins que toute la lumière sera faite sur cette affaire. Mais chaque jour, il affirme que des découvertes sont faites et que l’inquiétude monte de plus en plus. À cela s’ajoute une affaire de disparition d’objets (mobilier, œuvres d’art) à l’hôtel de Région. Claude Lise prend le service de sécurité à témoin et affirme que des photos ont été prises.

De son côté l’opposition « Ensemble Pour une Martinique Nouvelle a promis de réagir. Selon la formation les allégations du président de l’Assemblée sont tout simplement des attaques. Et les membres d’EPMN ne comptent pas en rester là. Ce qui promet une première plénière pleine de rebondissements et d’interventions en tous genres. Il y a fort à parier que la majorité va de ce fait répondre en retour au propos de l’opposition. Dès l’investiture, le clan mené par Fred Lordinot a promis d’être une opposition active mais aussi une force de proposition.

Si finalement tout se passe bien, cinq points sont notés à l’ordre du jour et seront abordés en séance. Parmi eux :

  • La délégation de l’assemblée au président du Conseil Exécutif pour intenter les actions en justice, défendre la collectivité contre les actions intentées contre elle. (Si les vols, énoncés ci-dessus, sont avérés une plainte devra être déposée. C’est le président de l’exécutif que devra le faire)
  • La composition des commissions relatives à la commande publique. (Le nombre de 17 commissions a été avancé par Claude Lise. Pour rappel les deux anciens Conseils avaient une quinzaine de commissions chacun)
  • La désignation de membres et délégués de l’Assemblée pour siéger au sein d’organismes extérieurs. (Par exemple nous connaitrons enfin le nom de la personne qui succédera à Karine Roy-Camille à la tête du Comité Martiniquais du Tourisme)

Ceux qui le souhaitent pourront suivre la première plénière de la CTM en direct ci-dessous :

A.G


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés