Cyclone Irma : Le premier Bilan chiffré de la catastrophe

Vues : 1166

Ce jeudi 7 septembre 2017, l’ampleur de la catastrophe causée par le cyclone Irma est immense et dévastatrice pour les Petites-Antilles. Le bilan chiffré des dégâts concerne les îles d’Antigua, de Barbuda, de Saint Martin et de Saint-Barthélémy, des îles situées au Nord de la Guadeloupe.

Les premiers chiffres connus sont le nombre des victimes du cyclone Irma où 10 personnes ont perdu la vie dont un enfant de deux ans à Barbuda.

Le cyclone le plus dévastateur de l’Atlantique depuis dix ans a endommagé 95% des bâtiments de Barbuda, et des sources locales ont rapporté au magazine WIC News qu’elles estiment que 50 à 60% des 1600 habitants sont aujourd’hui sans abris. Depuis, l’état d’urgence a été décrété sur les deux îles, Antigua et Barbuda, une île de culture anglaise qui se trouve au Nord Est de Montserrat, une île sous protectorat britannique.

Le Premier ministre Gaston Browne a déclaré que : « L’île est littéralement sous l’eau. Plus clairement, a-t-il précisé, « Barbuda est totalement dévasté, il n’y a plus d’habitation » .

Une situation qui contraste avec l’île sœur Antigua qui n’enregistre que des arbres couchés et des toits envolés ou détruits. Les communications avec Barbuda qui ont par ailleurs, été coupées à l’arrivée du cyclone durant la nuit de mardi à mercredi, ont créé stupeur et émotion auprès de la population après le passage de l’ouragan.

Selon les journalistes sur place qui citent une source gouvernementale, 100 millions de dollars au moins seraient nécessaires pour reconstruire Barbuda.

Après Antigue et Barbuda, c’est l’île franco-néerlandaise de St Martin (à 250 km de la Guadeloupe) qui a été frappée de plein fouet par Irma. Daniel Gibbs, le nouveau président de la Collectivité de Saint-Martin, a déclaré aux médias que 95% de l’île était détruite, en ajoutant que « c’est une catastrophe énorme ».

Sur la partie néerlandaise de l’île franco-néerlandaise Sint Maarten, l’Aéroport international Princess Juliana a été ravagé, confirment les habitants encore sous le choc. Une image de désolation qui sidère la communauté internationale. L’aéroport international est connu de milliers de touristes où les avions volent au raz d’une plage devenue la plus populaire de l’île.

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a décrit des scènes apocalyptiques : « Les maisons sont sous l’eau, les voitures traversent les rues, les habitants sont assis dans l’obscurité dans des maisons en ruines et sont isolés du monde extérieur ». Huit des 10 morts du cyclone Irma sont répertoriés sur l’île de St Martin et de St Barthélemy.

Les îles Vierges britanniques ne sont pas à l’abri des rafales occasionnées par le cyclone Irma.
Une autre personne a été tuée à Anguilla, un territoire britannique associé à l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale.
Les hauts fonctionnaires de la région des Caraïbes estiment que le nombre de morts devrait augmenter. Aujourd’hui, près d’un million de personnes à Porto Rico sont sans électricité.

Irma de catégorie 5 est à environ 10 km de Punta Cana, République dominicaine. Il se déplace vers l’ouest-nord-ouest à 18 km/h. Selon le Centre national d’ouragan de Miami : « le cyclone Irma devrait continuer à se déplacer juste au nord de la côte d’Hispaniola puis vers les îles Turcs et Caïques et au sud-est des Bahamas d’ici vendredi ».

Une évacuation obligatoire est en cours dans les Keys (Chapelet d’îles) de la Floride. Les Nations Unies prévoient que presque 49 millions de personnes pourraient être touchées par l’ouragan Irma qui pourrait atteindre l’État de la Floride dimanche, en catégorie 4.

Un autre cyclone est entrain de se renforcer dans l’Atlantique, la tempête José est actuellement à plus de 700 milles à l’Est des Petites Antilles et poursuit sa trajectoire vers l’ouest nord-ouest à plus de 15 à 20 km/h.

Pour l’instant les îles sous le vent (Montserrat, Anguilla, Saint-Kitts, Nevis, Saba et Eustache) y compris celles touchées par Irma doivent surveiller attentivement les dernières prévisions de José, annonce Hurricane News et les autres sites américains de météorologie.

La solidarité s’organise. Le Président Français, Emmanuel Macron a déclaré que le gouvernement se mobilisait pour apporter « une réponse totale à la catastrophe ». Un fond d’urgence a été crée pour qu’un plan de reconstruction soit mis en oeuvre très rapidement.

La ministre française des outre-mer Annick Girardin, est attendue à Saint-Martin ce jeudi 7 septembre 2017.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images/Sources WC News/Hurricane News/AccuWeather