Daniel Marie-Sainte répond à « Mme Sargasse »

Vues : 166

Vu sur le facebook de Daniel Marie-Sainte :

Des amis me signalent qu’une élue régionale,élue d’un courant de droite,originaire du Vert-Pré (Robert), m’attaque sur son mur Facebook et qu’il faut répondre !
A quoi bon.

Bref, Lorsque l’on constate que cette dame n’est qu’une « girouette politique » qui tourne avec le vent majoritaire neo-ppm.

Elle qui semble être venue en politique pour se servir et non servir le peuple.
Ses premières interventions n’ont-elles consister à tout faire pour obtenir des aides régionales pour une entreprise qui lui est très proche familialement au Vert-Pré, puis d’obtenir l’embauche de ses enfants.

(j’ai les documents prouvant ce que j’avance!)

D’ailleurs,l’actuel président de région vient de la « baptiser » publiquement  » Mme Sargasse  » vraisemblablement le prix qui lui est accordé pour avoir trahi sa famille politique d’origine !

Judas avait reçu quelques deniers ( monnaie de l’époque) pour avoir trahi Jésus , nous dit la Bible, cette élue régionale reçoit une mission et des emplois pour ses enfants pour avoir trahit sa famille politique !

Il y a des similitudes dans ces deux histoires de trahison.

En conclusion , cette dame ne mérite pas que l’on s’intéresse davantage à elle.

Elle m’a attaqué j’ai riposte.
C’est tout !
DMS


3 commentaires :

  1. Chantal MAIGNAN

    Vos amis ont intérêt à rester dans une veille internet, monsieur le menteur pris en flagrant délit de mensonge dans une plénière publique dument enregistrée ! Car je vous attaquerai à chaque fois que vous mentirez !!!

    Et comme c’est votre spécialité et votre fond de commerce, cela arrivera souvent !!!

    Vous avez été battu comme un lambi par une novice en politique – la dame du Robert, puisque vous êtes tellement arrogant que vous ne prononcez même pas le nom de vos contradicteurs politiques – dès sa première présentation aux législativex sur la ville du Lamentin, et cela vous est tellement resté en travers de la gorge que vous en avez conçu une haine et une amertume sans égales…

    Pauvre suiviste inexistant sans la présence de Marie-Jeanne !

    C’est précisément sur cette entreprise au Vert-Pré que vous avez été pris en flagrant délit de mensonge : vous avez d’abord dit qu’elle était installée au cinéma, puis remis à votre place, vous avez prétendu qu’elle n’existait plus…

    Même Claudine Jean-Théodore s’est désolidarisée de vos sordides manœuvres et Marie-Hélène Léotin a présenté ses excuses….pour avoir avalé vos bobards…

    Et vous continuez à pratiquez le mensonge qui vous est familier : « pour obtenir l’embauche de mes enfants !!!! » Trop drôle, monsieur !!!!

    Désolée de vous dire que vous n’êtes pas le seul Martiniquais à avoir fait des études et à être diplômé !!!

    Et vous voilà maintenant comme Claude Lise affirmant avoir des documents qui le prouvent : lui aussi avait des preuves que Rapha avait distribué des portables !

    Je vous mets au défi de prouver quoi que ce soit d’illégal !!! Malpropre !

    Votre mépris de la souffrance des Robertins, et plus largement de tous les Martiniquais qui souffrent des sargasses se voient dans votre ironie et votre jalousie féroce  » Madame Sargasse » !!!

    Quand votre mentor, AMJ, n’a pas eu un mot sur les Sargasses dans l’assemblée nationale…

    Vous n’êtes qu’un ectoplasme qui sera balayé par l’Histoire et je vous combattrai avec une vigueur jamais vu, vous qui osez attaquer les politiques à travers leur famille…

    Et croyez que les Robertins – et particulièrement les Vert-Préens – pour lesquels vous n’avez jamais rien fait, vous infligeront la défaite de votre vie !!!!

    Votre riposte est à l’inverse de la boursouflure qui vous caractérise, pauvre bourgeois déguisé en indépendantiste !

    Mais nous n’en avons pas fini !!!

  2. ricard

    madame sargasse , je trouve que ce nom vous va très bien, mais je préfère vous appelez madame girouette, je préfère vomir quand je vois votre parcours vous passez votre vie à sucer sans pour attendre une jouissance de votre paroxysme du désespoir.
    par ailleurs je vous envoies ce poème:

    Aux imbéciles

    Quant nous irisons
    Tous nos horizons
    D’émeraudes et de cuivre,
    Les gens bien assis
    Exempts de soucis
    Ne doivent pas nous poursuivre.

    On devient très fin,
    Mais on meurt de faim,
    A jouer de la guitare,
    On n’est emporté,
    L’hiver ni l’été,
    Dans le train d’aucune gare.

    Le chemin de fer
    Est vraiment trop cher.
    Le steamer fendeur de l’onde
    Est plus cher encore ;
    Il faut beaucoup d’or
    Pour aller au bout du monde.

    Donc, gens bien assis,
    Exempts de soucis,
    Méfiez-vous du poète,
    Qui peut, ayant faim,
    Vous mettre, à la fin,
    Quelques balles dans la tête.

  3. Nicolas

    A chaque fois que j’ai l’occasion de lire un commentaire de d Madame . J’ai peine à imaginer la déception de tous ceux qui, comme moi, avaient cru à une autre manière de faire de la politique, qu’elle incarnerait.
    Malheureusement, au lieu de cela, elle a adopté tous les défauts de ces machos? Sans doute les avaient-ils déjà en elle?.
    A lire, tous ces mépris, des uns envers les autres, on se dit , pourquoi vouloir faire partie de l’élite si , c’est pour se perdre, ses valeurs, devenir un autre et, pas forcément exemplaire ou le meilleur? On s’étonne que les valeurs disparaissent. Et, on nous dit que, avant, les politiciens étaient des barbares. C’est vrai que certains, dans les campagnes, s’affrontaient au coutelas, rasoir. Mais, que dire de ces paroles de bassesse, de mépris, de dénigrement de ses semblables, de surcroît,proférés par des gens , chargés de nous éduquer. Voilà pourquoi, notre jeunesse, n’a plus de repère??… Pourtant la politique, chose noble et incontournable, pour le bien de la Société, est devenue, pour certains, un « lieu » d’affrontements où tout est permis, un lieu de survie où chacun essaie de garder son train de vie, tout faire pour sa famille, ses proches et tant pis pour les autres, souvent, l’électeur qui se fait toujours avoir…….

Les commentaires sont fermés