« Dans la restauration nous avons du mal avec les remarques en Martinique »

Vues : 5132

« Dans la restauration nous avons du mal avec les remarques en Martinique » ce constat a été dressé par un organisateur d’évènement connu de l’île, Michael Léton. Ce n’est pas la première fois que des clients se plaignent de l’accueil  de certains restaurant,

Voici son post :

« -Je vais dans un restaurant dans le grand nord, avec des amis, nous étions 4 à avoir choisi un cocktail de fruits frais de saison.
Nous avions tous trouvé que le jus commençait à être gâté.
En alertant la serveuse, nous avons les remarques suivantes:
1-Cela m’étonne, ce sont des fruits mixés ce matin
2-Personne avant vous n’a fait la remarque
3-Vous n’aimez peut-être pas l’arrière goût de la pastèque.
Bref elle goûte et nous dit qu’elle ne trouve pas que c’est gâté !!!
Je ne lui ai pas dit un bonda manman, mais je l’ai pensé très fort.

Un autre jour je vais encore avec des amis dans un autre restaurant, le serveur ramène une mousse au chocolat avec une jolie mouche….
L’un de mes amis fait la remarque au serveur en lui montrant la mouche et ce dernier lui rétorque:
-«Écoutez ce n’est pas moi qui était en cuisine »…
😳😳😳😳😳😳

On s’est demandé si on avait raté un épisode !

En général aux Antilles nous avons la culture du bien cuit, car nos ainés prenaient leur temps de bien roussir la viande.

Quand vous dites que la cuisson ne vous convient pas pour les viandes que l’on vous rapporte avec le sang, il arrive souvent de percevoir un agacement, ou le serveur veut vous éduquer :
« Cela ne se mange pas bien cuit ».

Quand il vous ramène une deuxième fois et que vous refusez toujours, il y a de forte chance que la 3ème fois, la viande arrive carrément brûlée.
Pourquoi il y a t-il autant de susceptibilités chez nous ?

Les serveurs ne se rendent peut-être pas compte, mais en dehors de la qualité de la restauration, ce sont eux les meilleurs armes commerciales.
Leur accueil, leur attitude, leur humilité permettraient à n’importe quel client de revenir malgré un repas au goût approximatif !!

À chaque fois que je dis qu’il y a eu des efforts, je déchante quelques jours après.
Déjà le mot effort m’agace, car il n’y a pas d’efforts à faire, c’est un métier qui nécessite juste de l’intelligence, on ne fait pas que servir et desservir !!!

Vive le Beach Grill, forte pensée pour le regretté Francko…. »


2 commentaires :

  1. El denonciator

    il en a pas marre de faire la leçon a tout le monde ce mec…

    moi il me saoule vraiment. Toujours un billet pour critiquer ou se la ramener comme si on l avait sonné…

    Répondre
  2. Réfléchi

    Nous déplorons toujours l’attitude des serveurs en Martinique. Il y en a qui ne sont vraiment QUE des serveurs. Ils servent et desservent et avant toute remarque se défend en rétorquant, « je ne fais que servir ce que la cuisine me donne. » Ou encore sont agacés juste par le fait d’être là au travail. Ces serveurs sont à banir de nos restaurants. En revanche, je suis impatiente de lire un article intitulé, « l’attitude à avoir en tant que client », « les règles de base étant client dans un restaurant », etc, car oui, l’attitude de l’un dépend de l’attitude de l’autre, car oui, le respect doit être réciproque, car oui, client est roi, mais non, il n’est pas dieu, car oui, les serveurs doivent servir, doivent assurer le bon déroulement du servir, que le client reparte satisfait et qu’il aie envie de revenir, mais non, un serveur n’est pas servant! C’est à chacun de rester à sa places et ne pas dépasser certaines limites. Les clients ont trop longtemps pensé qu’ils peuvent avoir n’importe quel comportement envers un serveur et lui dire ce qui lui passe par l’esprit sans que ce dernier puisse se défendre, car il doit représenter son restaurant, il dont être le miroir qui reflète l’image du restaurant et avant toutes choses, le client s’empressera de faire ce long paragraphe déplorant et exagérant son mécontentement. Les clients ont trop longtemps regarder le serveur de haut car il lui « permet d’avoir une paie mensuelle. » Si nous devons mettre en comparaison les défauts de chacun, nous verrons qu’il y a un laissrr aller de chaque côté, et oui surtout des clients.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *