Dans les coulisses de Miss Martinique Training 2015

Vues : 297

L’élection Miss Martinique 2015 approche à grands pas et les candidates se préparent avec rigueur et sérieux pour la grande finale qui aura lieu le 25 septembre à 20h au Grand Carbet du Parc Aimé Césaire.

Ainsi, ce dimanche (13 septembre) à 09h00 tapantes, les 12 candidates, membres de la Délégation et du Ballet Exotic arrivent sur les lieux de répétition générale, Le Pavillon du Lamentin pour se mettre au travail.

Miss-Martinique-2015--Les-Coulisses--PBK---016

Le Ballet Exotic

Voila maintenant plusieurs semaines que les prétendantes s’entraînent et se préparent pour le grand jour. People Bo Kay, partenaire de la Délégation Miss Martinique pour l’édition 2015 du show a eu le privilège d’intégrer les coulisses du Miss Martinique Training.

Miss-Martinique-2015--Les-Coulisses--PBK---003

La séance du jour portait sur les chorégraphies de l’élection, plus particulièrement le Tableau Final, celui des 5 finalistes. La particularité de celui-ci étant que toutes les candidates doivent connaitre tous les placements par cœur, sachant que les 5 finalistes seront dévoilées le soir de l’élection !

Miss-Martinique-2015--Les-Coulisses--PBK---019

Vanessa Aimé à droite et Frédérique

Un défi, un challenge, mais qu’il faut réaliser. Vanessa Aimée, directrice artistique de la Délégation Miss Martinique est épaulée par Frédérique, chorégraphe du Ballet Exotic de la Martinique.

Miss-Martinique-2015--Les-Coulisses--PBK---013

Placement de main, de pieds, élégance dans la pose… Rien n’est laissé au hasard. Tout est dans la finition du mouvement. Surtout quand il s’agit du tableau le plus important du show (avec le fameux passage en maillot de bain, bien sur !).

Chaque pas est pensé, réfléchi et réalisé en adéquation avec la thématique du tableau, et de l’élection, placée cette année sous le signe de « l’Escale Tropicale. »

Miss-Martinique-2015--Les-Coulisses--PBK---025

C’est la dernière ligne droite. Les candidates ne chôment pas. Entre cours de communication, de maintien, test de culture générale, elles n’ont vraiment pas le temps de s’ennuyer. Au contraire, elles évoluent, elles avancent, et c’est ça le but.

Car on le sait bien, Miss Martinique sera l’ambassadrice notre île durant une année. Outre le fait qu’elle nous représentera à l’élection de Miss France en décembre prochain, c’est aussi une jeune femme moderne, bien dans son temps, et qui se doit d’avoir une certaine « polyvalence ». Et cela passe aussi par la danse, et la chorégraphie.

Miss-Martinique-2015--Les-Coulisses--PBK---006

A moins de 2 semaines de l’élection, les candidates et toute l’équipe de la Délégation poursuivent leur objectif, afin de vous proposer un show digne des plus grands.

Rendez-vous donc le 25/09 à 20h00 au Grand Carbet du Parc Culturel Aimé Césaire !

Ils ont dit :

Stéphanie PALLUD, candidate N°8 :
« A deux semaines de l’élection, je me sens prête, le discours est travailler, mais les chorégraphies sont peaufinées, et petit à petit, je réalise que c’est la fin… ou le début d’une aventure. »

Cindy Mirande, candidate N°7 :
« Le cours d’aujourd’hui était particulièrement stressant car c’est la toute dernière chorégraphie, celle des 5 finalistes. Ça donne un peu de pressions, mais avec un bon investissement ça ira à merveille. A J-2 semaines de l’élection, je dirai que ça va. Le stress monte un peu, mais je suis confiante. Je me donne les moyens de réussir et je me donne à fond. J’ai juste hâte d’être au jour J. »

Noémie GABRIEL-FREDERIC, candidate N°3 :
« L’élection approche et La pression monte d’un cran chaque jour mais une fois sur scène je donnerais le meilleur de moi même. Ça restera un moment inoubliable quelque soit le résultat. »

Miss-Martinique-2015--Les-Coulisses--PBK---009

Yannis LUCRET, Président du Ballet Exotic :
-Qu’est ce que cela fait de pouvoir travailler en collaboration avec la Délégation Miss Martinique sur le Show 2015 ?
« c’est un immense honneur de collaborer à l’élection de Miss Martinique car il s’agit d un nouveau challenge qui a motivé l’ensemble de notre formation. En outre nous tenions à montrer notre savoir faire, notre disponibilité, notre volonté de bien faire au service de la Martinique.

-Est-ce la première fois que le Ballet a ce genre de collaboration ? Comment cela se passe ?
Ce n’est pas la première fois certes mais cela reste nouveau à un tel niveau d’organisation et de répercutions sur un public aussi large. Notre motivation est plus grande puisque nous participons à l’organisation de élection de la plus belle femme de la Martinique c’est un réel plaisir.