De commis, un martiniquais devient Directeur Général des « Grands Hôtel » en Nlle-Calédonie

Vues : 626

Thierry Laporal qui vit à Koné, au Nord-Ouest de Nouméa, est en visite à Paris pour affaires.

dscn8436

 

Thierry Laporal traverse le couloir central et descend les escaliers du Sénat, ce professionnel du tourisme se dirige avec élégance vers la salle Clémenceau.

dscn8460

Il est discret, il se fond parmi les autres ultramarins, invités cet après-midi pour écouter et participer au colloque sur l’industrie touristique en outre-mer, une rencontre organisée par le Sénat à la rue de Vaugirard dans le 6ème arrondissement de Paris.

20160922_155730

Depuis quatre jours, Thierry Laporal est locataire au Top Resa, le plus grand Salon du Tourisme au monde qui a ouvert ses portes ce lundi 19 septembre à la Porte de Versailles. L’homme est comme chez lui aux différents stands du Pacifique.
Ce calédonien d’adoption au look soigné est martiniquais, Thierry Laporal est directeur des Exploitations pour les « Grands Hôtels » de la Nouvelle-Calédonie. Il gère depuis un an et demi un groupe hôtelier de 6 hôtels.

20160921_102541

Sa réussite professionnelle témoigne de sa passion pour les métiers du tourisme. Avant d’obtenir de si grandes responsabilités, Thierry Laporal travaillait comme commis en cuisine, il faisait la plonge. une fonction qui n’a jamais été dégradante pour le jeune homme. Un choix professionnel pas facile, avec plus d’inconvénients pour la vie sociale et familiale, des nuits longues et des horaires décalés. Mais le jeune homme tient bon.

20160923_150231

Né en Martinique de père Marie-Galantais (Guadeloupe), Thierry Laporal a connu très tôt une vie de nomade qui lui plaît bien. Avant d’être sur le caillou calédonien, ses valises étaient posées en Catalogne (Espagne), il y a plus d’un an. Pour nous, il ouvre son album de souvenirs, bien plus tôt. Adolescent, le jeune Thierry est un bon employé à l’Hôtel Holyday Inn puis au Squash Hôtel à Fort-de-France, il est aussi un étudiant dans la restauration.

Puis, Thierry Laporal quitte son pays natal débarque en métropole et le martiniquais est embauché dans le Groupe AccorHôtel. L’antillais fait ses armes durant 27 ans dans cette grande « usine hôtelière », il change de ville aux grès de ses mutations et des besoins de sa société. Le futur dirigeant parcourt les routes de France, du Nord au Sud. Aujourd’hui, le « célibataire-globe-trotter » a ralenti sa course, il est nommé Directeur Général des « Grands Hôtels » sur les terres calédoniennes pour deux ans, précise t-il.

20160923_150300

Thierry Laporal qui espère exercer de nouveau aux Antilles et plus particulièrement à la Martinique, vit au Koné Village dans la Province Nord de la Calédonie, ses bureaux sont au Centre d’Affaires de Paiemboué à Koné.

11151057

Pour cette collectivité territoriale française qui a longtemps basé son économie sur le Nickel, il y a tout à faire sur l’Archipel situé dans l’océan Pacifique. Sa candidature a été retenue pour qu’il mette en place des projets précis dans le domaine du tourisme calédonien. Des objectifs de développement qui se joignent à ceux du gouvernement polynésien qui mise désormais sur le tourisme, la deuxième source de revenu du Territoire.
Dans le domaine touristique, la Nouvelle-Calédonie part de zéro (4%du PIB en 2014), elle pose ses bases contrairement « aux Antilles où le tourisme de masse est entrain de se renouveler ». « Tout est à faire, tout est à construire ici » conclut le martiniquais Thierry Laporal.

ok

Très attaché à sa famille, l’antillais revient tous les trois mois dans le Sud de la France où vit ses proches. Quant aux Antilles, qu’il n’oublie pas, Thierry Laporal y va tous les deux ans. Une nécessité pour maintenir les liens avec ses îles qui lont chères de Guadeloupe et de Martinique.
Reportage Dorothée Audibert-Champenois
Photos Dothy A-Ch/C’news Actus
Vidéo additive : NTCV

Écoutez en janvier 2016, Thierry Laporal était interviewé par une chaîne locale NTCV, une station de télé privée qui diffuse en Nouvelle-Calédonie :