Débat télévisé CTM : Une dispute plus qu’un échange d’idées

Vues : 2390

Retour sur le débat politique de Martinique Première avec la présence des neuf têtes de liste pour la CTM. Un débat avec très peu de présentation de programme mais beaucoup d’attaques et de critiques.

Ceux qui attendaient de l’action sur le plateau ont été servi. L’heure était aux règlements de comptes pour certains hier soir lors du débat sur la collectivité territoriale de Martinique. Les neuf têtes de liste étaient présentes autour de la table. Même si le débat avait bien commence, c’est-à-dire que chacun parlait à tour de rôle. Dès les premières attaques cette petite routine a vite volé en éclat. Avant les conclusions de chacun des invités les Martiniquais ont eu droit à une véritable cacophonie que les présentateurs ont eu du mal à maitriser au bout d’un moment.

Serge Letchimy, président de la Région a été critiqué a de nombreuses reprises, Alfred Marie-Jeanne, ancien président n’y a pas échappé non plus. Les réponses des deux n’ont pas tardé. Même si dans sa globalité le débat n’a rien apporté de nouveau, certains comme Marcellin Nadeau et Philippe Petit ont pu présenter une partie de leur programme.

On a pu observer quelques tentatives de rapprochement dans l’éventualité d’un second tour. Ghislaine Joachim-Arnaud a été courtisée en direct par plusieurs des candidats qui étaient sensible à son discours « anticapitaliste ».

L’Ovni de la soirée était tout de même Jospeh Virassamy, traité de nostalgique par Serge Letchimy. Le représentant de la Liste Départementale a bien montré qu’il était contre la CTM et qu’il souhaite le maintien des Conseils Général et Régional.

C’était également la soirée des révélations car juste après un reportage sur la violence avec les jeunes, Alfred Marie-Jeanne a révélé avoir porté un revolver et que c’est ce dernier qui lui aurait permis de s’en sortir, entre autre, d’une tentative d’assassinat lors d’une élection municipale.

D’autres débats télévisés sont prévus dans les semaines à venir. Les candidats à la CTM auront à nouveau l’occasion de s’adresser aux Martiniquais et de présenter enfin leur programme. Car c’est ce que les Martiniquais attendent, des idées, des propositions.

A suivre

A.G

Photo : capture écran Martinique 1ère


3 commentaires :

  1. Marie

    C est tout ce qu il y a a commenter sur Alfred Marie Jeanne? C EST F5OUT C QUI AURA ETE RETENU DES NOMBREUX SUJETS TRAITES SUR LE PLATEAU?
    S il faut parler d armes ..allons y…le ppm a toujours ete arme…depuis l epoque Cesaire..on peut reparler de violence qui existe encore d ailleurs…l affaire Jalta…ls coups de feux tires plus recemment lors ds meetings…les colleurs d affiches etaient touujours armés..demandez le aux anciens de la ville capitale….de nombreuses affaires de violence ont fait l actu.ON NE VA PAS ICI CITER D NOMS MAIS SI CELA PEUT RAFRAICHIR LES MEMOIRES…C EST POSSIBLE.
    EN 2015 IL FAUT DIRE..MakE LOVE..NO WAR

Les commentaires sont fermés