Débordements à Bobigny : A 16 ans, il sauve une petite fille des flammes

Vues : 1812

Hier, samedi 11 février, la manifestation de lutte contre les violences policières à Bobibigny a connu de nombreux débordements.

Plusieurs véhicules ont été incendiés par des individus en marge du rassemblement en soutien au jeune Théo, grièvement blessé par des policiers.

Parmi les manifestants, Emmanuel Toula, 16 ans, venu « s’exprimer pacifiquement » explique le jeune homme. Ce dernier n’a pas hésité à risquer sa vie pour sauver une petite fille âgée de 6 ans prisonnière d’une voiture en feu.

« Si je dois mourir explosé par la voiture, ça arrivera. Mais je ne peux pas laisser la petite comme ça’. J’ai moi-même une petite sœur, je me précipite alors vers la voiture pour récupérer la fillette. Je la prends, je la tire, mais elle avait encore sa ceinture. Finalement, j’arrive à la détacher. Je prends la petite fille, je la serre dans mes bras », raconte-t-il au micro d’Europe 1.

Le jeune homme précise que personne n’est intervenu à part lui; alors lorsqu’il a vu son acte de bravoure attribué au CRS par la préfecture de police de Paris, pris de colère, Emmanuel a tenu à rétablir la vérité sur les réseaux sociaux.

C’est quoi ce communiqué mensonger j’allais être brulé vif je me pissais dessus mais j’ai pas réfléchi ça aurait pu être ma ptite shillo , j’ai risqué ma putain de vie pour sauver la petite qui était dans la voiture et près d’une poubelle en feu alors que les policiers nous gazaient de 40 m plus loin. Mais selon la préfecture de police  » c’est les crs qui l’ont sorti in extremis de la voiture en feu » C’est quoi votre problème vous êtes mythomanes compulsifs !!! svp faites tournez , ils veulent nous manipuler , désinformer et transformer la réalité pour apaiser notre colère. J’ai toutes les preuves que c’est moi Emmanuel Toula seul qui aie sorti cette petite de la voiture et j’ai cherché pendant 45 min sa daronne alors que les policiers m’empêchaient de circuler librement pour chercher la daronne ( merci au deux gars qui m’ont aidé) bande de f*** de ***** partagez svp j’aurais pas de visibilité sinon et ça empêchera les policiers de prendre ce mérite qui ne leur revient

Plus tard la préfecture a reconnu son erreur via twitter et a « salué le courage » d’Emmanuel.

Photo : @Emmanuel Toula