Décès de Sandrine Filin, chorégraphe du Ballet Tche Kreyol

Vues : 18286

Hier matin (16 décembre), Sandrine Filin s’est éteinte. La chorégraphe du Ballet Tche Kreyol, est décédée à l’âge de 37 ans. Une disparition brutale qui a surpris et endeuillé le milieu artistique et culturel martiniquais.

Le monde de la danse traditionnelle est en deuil depuis l’annonce du décès de Sandrine Filin. La jeune femme disparue à l’âge de 37 ans était connue pour être la remarque et talentueuse chorégraphe du Ballet Tche Kreyol. Malgré la douleur les danseurs de la troupe ont décidé de maintenir leur participation au spectacle de Ti Kreol, aujourd’hui (17 décembre) au Tropiques Atrium. Une façon de rendre hommage à leur chorégraphe. Le show doit continuer, il est clair que ce spectacle sera le plus important pour chaque membre du ballet.

Depuis l’annonce de sa disparition, les réseaux sociaux sont inondés de messages de soutien à la famille et aux proches de Sandrine Filin : « Sandrine a été une source d’inspiration pour ces générations de danseurs du Ballet Tche Kreyol », « La perte d’un être cher est une difficile épreuve que seul l’amour et les souvenirs du défunt peuvent aider à surmonter », « Toutes mes condoléances au Ballet Tche Kreyol et à la famille Fillin rencontrée au Festival de Braga au Portugal en 2003. », « Le Ballet Tche Kreyol perd sa chorégraphe, son poumon, cette force de proposition. Ton âme planera désormais sur le Ballet Tchè Kréyol ».

Toutes nos condoléances à la famille et aux ami(e)s de Sandrine, de la part de toute l’équipe de People Bo Kay.

A.G/Photo : Ti Kreol (Facebook)