Décès du boxeur Mohamed Ali « Le Plus Grand » à l’âge de 74 ans

Vues : 330
Mohammed Ali

Le champion du monde a succombé à des problèmes respiratoires. « Le plus beau et le plus grand « comme il aimait se citer, souffrait de la maladie de Parkinson depuis trente deux ans.

On se souviendra de lui comme le boxeur le plus engagé pour sa communauté, se rebaptisant Mohammed Ali, refusant le nom de Cassius Clay, donné par les descendants de propriétaires d’esclaves et défiant les autorités américaines lors de la guerre du Vietnam.

Le jeune Cassius Clay est né 17 Janvier 1942 dans la ville de Louisville (Sud-Est des États-Unis). Son père Cassius Marcellus Clay, dessinateur publicitaire et sa mère femme de ménage sont des gens pauvres dans le Kentucky.
Boxeur émérite (108 combats et 100 victoires), il est à 22 ans le vainqueur d’un match à Miami qui l’oppose à Sonny Liston. Il gagne son premier Championnat du monde, le 25 Février 1964.

La même année, engagée dans le combat des Droits civiques , il en devient un leader et fréquente le charismatique Malcom X. Cassius Clay est désormais Mohammed Ali, il est musulman. Son engagement politique dans la communauté noire et sa foi dans sa nouvelle religion l’empêche de participer à la guerre du Vietnam. Il est condamné le 21 juin 1967 à une peine de 5 ans de prison, perd son titre de champion du monde et aussi sa licence de boxeur.

Muhammad-Ali

Une licence qu’il retrouve en 1970, ce qui lui permet de reprendre ses activités professionnelles. Et en 1971, ce sera le « combat du siècle » au Madison Square Garden. Mohammed Ali qui rencontre sur le ring Joe Frazier (Champion du monde en titre), ne réussit pas à reconquérir son titre, une déconvenue pour le boxeur, ce 8 mars 1971.

Le « Champ » devra attendre le 30 octobre 1974, pour redevenir le Champion du monde qu’il était avant 1967. La rencontre entre George Foreman et lui, au Zaïre, sous l’impulsion du promoteur Don King est grandiose et lui redonne, son titre magistral : « Le plus grand ». Le combat de la jungle « The Rumble in the jungle », est le sacre de Mohammed Ali, il a 32 ans.
Quatre ans plus loin, il est encore champion du monde pour la troisième fois nous sommes en 1978.
Son Palmarès est lourd : 61 combats, 56 victoires (37 par K.O) et Mohammed Ali compte 5 défaites dans sa carrière professionnelle.

Le champion du monde arrête de combattre en 1981, après 21 ans de boxe, mais reste une emblème pour tous les noirs opprimés et une icône dans le monde de la boxe.

Il est décédé dans la nuit de vendredi au samedi 4 juin, il avait 74 ans.
Son étoile continue à briller sur Hollywood Boulevard et ailleurs pour l’éternité.

Dorothée Audibert-Champenois