Décret carburant: Baisse des prix à la pompe de « 2…3…4…ou 5 centimes »

Vues : 2

greve-station-service-martinique-décembre-2013-c

Le ministre des Outremers, Victorien Lurel, était resté bien silencieux depuis le début du conflit et des négociations relatives à la mise en place du décret carburant, refusant de répondre à la question récurrente des acteurs de la filière, qui finalement nous concerne tous.

Alors que les discussions autour des arrêtés de méthode sont toujours en cours, il a apporté des éléments de réponse ce jeudi, lors d’une interview accordée à TV5 Monde, concernant la baisse des prix à la pompe pour les particuliers: « les prix vont baisser, c’est une certitude. De combien ? le quantum dépendra de l’effort fait par les pétroliers […] au total, entre 2, 3, 4, 5 centimes par litre…« . Une baisse de 2 à 5 centimes d’euros qui permettra de faire une économie de 15 millions en faveur des consommateurs. Ainsi, le profit réalisé par la SARA pourrait passer de 33,5 millions à approximativement 20 millions.

Le PDG de Total, Christophe de Margerie, quant à lui, précisons que la société est actionnaire à 50% de la SARA, n’a pas démenti la rumeur de rupture d’approvisionnement aux Antilles Guyane. Il aurait décidé de ne plus commander de navires de carburants si une solution consensuelle favorable aux 2 partis n’est pas envisagée: « On fait face à une volonté politique. Le ministre veut réduire notre rentabilité. On peut toujours tout réduire, mais il y a un moment ou ça bloque… […] On est prêts à accepter une réduction de notre rémunération, mais pas n’importe laquelle […] Il s’agit maintenant de clairement discuter et de voir ce qu’on peut accepter, sans se battre » a t-il précisé lors de son audition à l’Assemblée Nationale.

Une affaire à suivre de très près…

Photo: Google Image