Démantèlement d’un trafic de stupéfiants entre Sainte-Lucie et la Martinique

Vues : 2313

Cinq hommes, deux Martiniquais et trois Sainte-luciens, ont été condamnés pour leur implication dans un trafic de stupéfiants entre leurs deux iles. Parmi eux, le commanditaire organisait le trafic depuis la prison de Ducos.

Le 8 janvier dernier vers 7 heures du matin, lors d’une patrouille des douanes du Marin près des Salines à Sainte-Anne, un véhicule se soustrait au contrôle et cherchent à fuir les fonctionnaires. A proximité, sur le bord de la route sont découverts 21 kilos d’herbe de cannabis conditionnés en 3 ballots. Les douanes procèdent à leur saisie, puis interpellent deux individus dans le véhicule qui sont aussitôt placés en retenue douanière. La brigade des recherches du Marin est saisie par le parquet Fort-de-France pour enquêter sur ces faits.

Les gendarmes commencent alors leurs minutieuses investigations qui vont durer 96 heures.
À 12h15, une yole suspecte est découverte sur la plage anse à prunes à Sainte-Anne ensablée et sous l’eau. Il s’agit très probablement de celle utilisée pour le débarquement de la drogue. Deux ressortissants Saint-Luciens sont à proximité, ils sont sans-papiers Placé en vérification d’identité puis en garde à vue au regard des éléments obtenus au fil de l’enquête.

Après quelques jours d’investigation, la brigade des recherches réussit à identifier le commanditaire, un ressortissant Saint- Lucien qui organisait son trafic depuis la prison de Ducos. Ce sont ainsi cinq personnes qui sont placées en garde à vue pendant 4 jours. A l’issue, elles sont placées en détention provisoire, et ont toutes été condamnées à des peines allant de 10 à 15 mois de prison ferme ainsi qu’à une amende de 30 000 euros.

R.V