Depuis la Martinique, une mère appelle la police lyonnaise pour sauver sa fille

Vues : 791

LE COMMISSARIAT DE VENISSIEUX PRES DE LYON SUITE A L'INTERPELLATION DE 7 FLICS RIPOUX

Lundi matin, à Villeurbanne, des policiers appelés pour violences vont faire face à une scène effroyable.
Arrivés sur place, rue Jean-Bourgey, les agents vont en effet découvrir, dans la chambre d’un petit appartement, un couple allongé sur le lit, baignant dans une marre de sang. Pris immédiatement en charge par les pompiers et les médecins du SAMU, ils seront transportés vers l’hôpital.

Un appel provenant de la Martinique aurait été passé à Police Secours.

Au téléphone, une maman, inquiétée par un SMS de sa fille Allison  habitant Villeurbanne et indiquant que son compagnon lui ferait subir des violences. L’appel de cette mère ne restera pas vain, puisque les policiers lyonnais arriveront sur place quelques instants plus tard. Selon les premiers éléments, le compagnon d’Allison, Marc-Aimé, âgé de 23 ans aurait porté des coups de couteau à la jeune femme, l’atteignant à la gorge. Il aurait ensuite tenté de mettre fin à ses jours en se plantant le couteau dans la région du cœur.

Transféré à l’hôpital neuro-cardiologique, les jours du jeune homme ne sont plus en danger. Le pronostic vital d’Allison, 22 ans, étudiante à l’université Lyon III, serait par contre toujours engagé.

L’auteur présumé des faits devrait être entendu ce mardi par la brigade criminelle, ce qui pourrait permettre d’en savoir plus sur les circonstances et les raisons de ce drame.