Des chrétiens ultramarins venus prier à la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre à Paris

Vues : 236

Dimanche de Pâques, un jour important pour tous les chrétiens dans le monde. Dans sa bénédiction « Urbi et Torbi », « à la ville et au monde », le Pape François a délivré un message d’espérance. Il a dénoncé le refus de tous ceux qui ne portent pas assistance aux migrants qui fuient la misère, la faim, la pauvreté et l’injustice. Il s’est exprimé sur les récents attentats en Belgique, mais également, au Nigéria, en Côte d »Ivoire, en Turquie et au Tchad et condamné le terrorisme. Le Saint Père a dit sa proximité pour les victimes « de cette forme aveugle et atroce de violence qui ne cesse de rependre le sang des innocents »

20160327_124420

La veille, le Pape a célébré un grande messe de résurrection à la basilique Saint-Pierre de Rome. Le jour qui symbolise la résurrection de Jésus-Christ, la nuit de Pâques après sa passion, sa crucifixion et sa mise au tombeau.

Depuis quatre jours, Claudia et Jean-François Laroche (photo à la Une), sont à Paris. Ils arrivent directement de l’île de la Réunion pour fêter ce moment pascal, qui est une période qui renforce leur foi, disent-ils, ils adorent Dieu et le remercient chaque jour du don de la vie, de la beauté de la nature, de toutes les créations divines.

Un voyage exceptionnel pour ces fervents chrétiens réunionnais. Dans leur paroisse ils sont très actifs. Ils sont intégrés dans des cellules de prières, et proposent bénévolement leur aide au prêtre de la paroisse de la Ravine des Cabris.
Jeudi, vendredi, samedi saints, ils ont choisi de s’éloigner un temps pour voir d’autres lieux de prière. Ils sont à Paris, et visitent avec ferveur, les différents sites religieux en France.

Les deux chrétiens sont ce matin à la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre dans le 18ème arrondissement. La messe de Pâques, ils ne l’ont pas suivi mais les deux réunionnais sont patients. La Basilique du Sacré-Coeur est un site majeur pour les touristes et ils sont nombreux aujourd’hui. Jean-François et sa femme sont à la fin de la longue file suivie attentivement par des vigiles, à cause du plan vigipirate. Le couple est là pour prier et attend avec enthousiasme.

Ce haut-lieu de prière construit à la fin du XIXème siècle, est un lieu de culte depuis la nuit des temps. Ils ne sont pas de simples visiteurs, Claudia et son mari Jean-François qui travaille dans la sécurité sur l’île Bourbon, vont poursuivre cet après-midi leur marche sainte vers Dieu.

20160327_123831

Dès Lundi, ils s’envolent au Québec (Canada) pour embrasser leur fille, pour l’heure, ils savourent ce lieu qui est pour eux le « Temple de Dieu » : La Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre. Ce monument emblématique a sa réplique sur les hauteurs de Fort-de-France, le Sacré-Coeur de Balata en Martinique, une île sœur de la Réunion.

Dorothée Audibert-Champenois

photos Dothy A-Ch