Des étudiants Martiniquais toujours sans bibliothèque universitaire

Vues : 339
BU-martinique-fermee

Depuis le 7 mars, la bibliothèque universitaire (BU) est fermée aux étudiants pour des raisons de sécurité. La cause : la présence d’archives, en grande quantité, dans le vide sanitaire.

La décision a été prise après une ultime réunion entre Corinne Mencé-Caster, les services de l’université, du rectorat, de la préfecture, du SDIS (service départemental d’incendie et de secours) et des Archives ex-départementales. Une décision qui pénalise les étudiants qui sont les premiers concernés par cette situation. La nouvelle tombe mal pour eux, car la période des examens vient juste de commencer. Des solutions sont à l’étude pour permettre aux étudiants de bénéficier des ouvrages de la bibliothèque.

Il n’y a aucune date de réouverture pour l’instant. La BU restera fermée tant que les cartons seront entreposés dans le vide sanitaire. Les documents qui s’y trouvent sont composés d’archives de l’ex conseil régional et d’archives de l’institut océanographique de la principauté de Monaco. Cela fait tout de même 5 ans que les documents sont entreposés là en attendant d’être déplacés. Concernant les premiers (ex région), la présidente indique que l’université n’a pas l’autorisation pour stocker des archives publiques.

Tout serait partie d’une convention signée en 2011 entre le conseil régional et le Céregmia, dirigé par Fred Célimène à cette période. Ce dernier dément cette information et indique que la convention porte la signature de la présidence de l’époque. Normalement le stockage ne devait durer que 15 mois car les archives auraient dû être déplacées dans un bâtiment prévu à cet effet. Mais les travaux ont pris beaucoup de retard. Concernant cela, une information judiciaire a été ouverte pour favoritisme car aucun appel d’offre n’aurait été lancé par la région, concernant le stockage des archives.

A.G


1 commentaires :

  1. Chabine

    Avant de donner de fausses informations, il faut enquêter. Le CEREGMIA n’a jamais signé de Convention, mais le Président de l’Université. Arrêtez de vous faire manipuler par la malade mentale qui est à la tête de l’Université et qui est une « femme à cancans ».

Les commentaires sont fermés