Des mauvais comportements récurrents sur les routes de Martinique

Vues : 978

Le défaut de port de ceinture demeure l’un des principaux facteurs de mortalité sur la route. Dès 20km/h, un choc subi sans ceinture peut être mortel. Plus dangereux encore, l’utilisation du téléphone portable au volant. 5 secondes, c’est en moyenne le temps qu’il faut au conducteur pour écrire ou envoyer un message.

Ces 5 secondes d’inattention suffisent à causer un grave accident. D’ailleurs, écrire un message en conduisant multiplierait par 23 le risque d’accident.

Mardi 22 novembre 2017 à Ducos de 14h00 à 18h00, un contrôle de sécurité routière axé sur ces problématiques a été réalisé. 12 gendarmes de l’escadron départemental de sécurité routière y ont été déployés.

Lors de ce contrôle, 13 non ports de la ceinture de sécurité ont été relevés, 16 usages du téléphone portable au volant ont été constatés mais également 3 non ports du casque et une personne a été contrôlée sous l’empire de l’alcool.

Ces chiffres témoignent de la récurrence de ces problématiques vecteurs d’accidents trop souvent mortels. Au volant soyons tous responsables !!!

Sources : Gendarmerie Martinique


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *