Des propos racistes tenus au CHU de la Meynard


Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :
Vues : 322
chu-la-meynard

Des propos racistes auraient été prononcés par deux médecins blancs du Centre Hospitalier Universitaire envers du personnel de couleur. Des propos dénoncés par le syndicat Force Ouvrière qui a déposé un préavis de grève pour le 22 octobre prochain.

« C’est une infirmière noire, elle est payée pour ramasser »… « Sale nègre, je vous attends sur la table d’opération ». Ce sont les propos qu’auraient tenu deux médecins blancs du CHU envers deux employés noirs. Une situation difficile que le syndicat dénonce haut et fort.

Du côté des deux médecins concernés dans cette affaire, l’un d’eux a fait savoir qu’il n’avait pas tenu de propos racistes. Il souhaite donner sa version de l’histoire, une rencontre devrait se tenir prochainement pour décortiquer le vrai du faux.

Une plainte a déjà été déposé par une infirmière antillaise. En attendant le fin mot de cette histoire le syndicat FO compte se mobiliser le jeudi 22 octobre. Il veut que l’administration rappelle à l’ordre les deux médecins.

Affaire à suivre.

A.G


5 commentaires :

  1. Patate m..m..w

    Comme d’habitude ils ne tiennent jamais de propos racistes et comme d’habitude de bons nègres de service vont croire à leurs bonne foi…On retourne de façon insidieuse à l’esclavage méfiez-vous…Toute cette montée de racisme dans un pays de gens de couleur n’est pas pour rien…Kontinié flatté yo et yo ké y kontinié maché si nou…

  2. Daclinat

    considereande ce que ces gens font dans notre pays si.nous sommes tjrs consconsidereme des moins que rien voire des esclaves a leurs yeux. Mais des fois c est aussi de notre faute, si on portait plainte contre ses gens et qu on leurs faisait comprendre quenous ne sommes pas des animaux mais des etres humains. aFn bon tchok an djel yo osi teke fè yo i bien. Fou mal kan an peyi amoun lann Si ou pa inmin ras nou.

  3. johnn

    Bonjour
    Je suis un martiniquais noir mais il faut faire attention. Je pense que le médecin est confronté a un problème de compétence professionnel. Ces dernières années par rapport au chômage en Martinique les politiques ont fait embauché plus de 1000 personnes non médicales au CHU. tout cela crée une ambiance dans l’hôpital et ca énerve tout le monde (patient comme professionnel). maintenant si cette infirmière a les compétences professionnelles, comme disait M. Aime Césaire, celui qui n’a pas d’argument injurie. Pour ma part, cette une solution de lui craché au visage sa propre histoire et il vous laissera tranquille. l’argumentaire raciste vient des petites gens. raison de plus pour se cultiver et utiliser le verbe comme arme de défense.

  4. sweetydoudou

    ça bien fet pou nou, je suis un vrai noir très noir de 53 ans et je n’avais jamais senti le racisme à la Martinique, maintenant je le ressens..exemple quand je vais en grande surface je suis la cible des gens de la sécurité, les caissières deviennent plus réticentes à rendre le plus petit des services et pourtant j’entre qu’avec le chariot de la personne…. Je ne deviens pas parano mais c’est ma nouvelle vérité en Martinique dans mon pays et ce n’est pas le seul exemple… On les facilite tellement la vie aux leucoderme qu’ils croient qu’ils sont à nouveaux les maitres ils sont français, la loi est française, la justice est française, la Martinique est française et pour eux nous sommes que des martiniquais…

Les commentaires sont fermés