Deux découvertes macabres le même jour en Martinique et en Guadeloupe

Vues : 5235
police-a

A quelques heures d’intervalle, les corps de deux personnes, un homme et une femme, ont été retrouvés mercredi 2 novembre dans nos deux îles, l’un en Martinique à Rivière-Salée, l’autre a été repêché sur les berges d’une rivière à Pointe à Pitre en Guadeloupe. Les causes des décès ne sont pas encore connues ni dans un cas ni dans l’autre.

Des enquêtes sont en cours.

Mercredi, à Rivière-Salée à Petit-Bourg, un quinquagénaire, qui vivait seul, a été retrouvé sans vie en fin de journée dans sa maison. Le corps était déjà très abimé quand les autorités sont rentrées chez l’homme. Cela faisait plusieurs jours que ses voisins étaient sans nouvelle de lui. Ils ont donc décidé de prévenir les secours.

S’agit d’une mort naturelle ? Les enquêteurs ne se prononcent pas pour le moment, pas avant l’autopsie qui devrait être réalisée.

La deuxième découverte macabre s’est faite en Guadeloupe.

Mercredi au petit matin, aux environs de 4 heures, le corps d’une sexagénaire a été repêché dans les eaux de la rivière la Darse. Le cadavre était bien visible depuis la place de la Victoire située juste en face de l’endroit où il a été découvert.

Plusieurs questions se posent sur les causes de cette mort jugée plutôt suspecte. La malheureuse a-t-elle chuté ? S’agit-il d’un malaise ou alors d’un suicide? Là encore, même si l’hypothèse de l’homicide est écartée, une enquête a débuté.

Rachel d’Auvergne