Deux jeunes gravement blessés par des fusées de détresse

Vues : 898

Jeudi dernier dans l’après-midi (24 décembre) au Marin, deux adolescents de 16 et 13 ans se sont grièvement blessés avec des fusées de détresse. Ils ont chacun perdu un doigt. Les deux jeunes ont été transportés par hélicoptère vers les urgences.

Le 24 décembre en fin d’après-midi, les deux garçons s’amusaient avec un lot de fusée de détresse qu’ils auraient trouvé. Selon les services de secours, ils auraient tenté de modifier l’une des fusées de détresse avec de l’aluminium et de l’acide. Le dispositif artisanal aurait alors explosé, leur sectionnant chacun un doigt.

Ils ont donc passé le réveillon à la Meynard. C’est là que deux adolescents marinois ont passé la nuit de Noël. Âgés de 16 et 13 ans, ils ont chacun eu un doigt arraché par l’explosion d’une fusée de détresse. Les faits dramatiques se sont déroulés à la résidence Garifuna au Marin.
Vu la gravité de leurs blessures, l’hélicoptère de la sécurité civile, le Dragon 972, a dû intervenir pour les transporter. Ils ont été héliportés vers les urgences du Centre Hospitalier Universitaire de Martinique (C.H.U.M.) vers 18 heures.

La gendarmerie du Marin pourrait ouvrir une enquête pour déterminer les circonstances de ce drame. Les fusées ont-elles vraiment été trouvées ou bien les ont-ils achetées ? Pour rappel la vente de pétards et de feux d’artifices est interdite pour les mineurs.

A.G