Discours d’Alfred Marie-Jeanne vainqueur des élections territoriales de Martinique

Vues : 944

Discours d’Alfred Marie-Jeanne, tête de liste du Gran Sanblé pou Ba Peyi-a An chans à l’issue des résultats des élections territoriales de Martinique le 13 décembre 2015, qui l’ont prononcés vainqueur avec plus de 54% des suffrages exprimés :

Martiniquaises, Martiniquais,

L’histoire est en marche et nul ne l’arrêtera !
Vous avez voulu de cette unité, Nous l’avons fait !

Merci de votre confiance !

La Martinique va pouvoir parler d’une seule voix, car la confiance est maintenant restaurée !
Nous avons su dépasser nos différences idéologiques pour défendre l’intérêt supérieur de la Martinique.

Je rends hommage à tous les martiniquais qui se sont déplacées pour voter puisque dans le même temps, nous avons fait reculé l’abstention.
Je tiens à remercier tous ceux qui se sont mobilisés autour de notre liste d’union GRAN SANBLE POU BA PEYI-A AN CHANS : 83 541 électeurs et électrices ont porté leur suffrage sur notre liste, soit 54,14 % des exprimés.

La situation du pays exige de nous des réponses concrètes en termes de redressement économique, d’emploi, d’éducation et formation de nos jeunes, d’accompagnement de nos ainés…

Le résultat de ce soir et la situation du pays exige de nous que nous restons humbles, car je mesure le poids des responsabilités qui pèse sur nos épaules.

Nous saurons, grâce au contrat de mandature avec la liste Ba Péyi-a an Chans conduite par Yan Monplaisir, relever les grands défis qui nous assaillent.

Dans ce monde bouleversé traversé par le fanatisme, les conflits, les guerres et les différents défis écologiques, la Martinique a besoin d’être UNIE pour faire face à l’avenir.
Unie face au gouvernement français.
Unie face à l’Union européenne.

Unie pour mieux négocier notre insertion dans la Caraïbe.
Pour une Martinique plus apaisée et plus solidaire autour de l’éthique et de la morale enfin retrouvées, dès demain, nous nous engageons à mettre en œuvre notre contrat de mandature.
Au cœur de notre engagement commun pour la Martinique et les martiniquais, il y a un impératif démocratique garantissant les libertés fondamentales de tous.

Il convient dès lors, de saisir avec lucidité et détermination, l’opportunité historique qui nous est offerte de parler d’une seule voix.

Vive le GRAN SANBLE POU BA PEYI-A AN CHANS !
Vive l’unité retrouvée du peuple martiniquais !
Vive la Collectivité Territoriale de Martinique !
Vive la Martinique !

Alfred Marie-Jeanne
Tête de liste GRAN SANBLE POU BA PEYI-A AN CHANS
le 13 décembre 2015


3 commentaires :

  1. Tefnout

    « Unie face au gouvernement français. » : Que voulez-vous dire ? Expliquez nous svp

    « Unie face à l’Union européenne » : Que voulez-vous dire ? Expliquez nous svp

    « .Vive l’unité retrouvée du peuple martiniquais ! » : ?? Ah bon ! un indépendantiste avéré soif de pouvoir (tonton macout) qui s’unit avec un représentant de Le Républicain pour faire barrage à une autre liste. C’est ce que vous appelez l’unité retrouvée ??

    « Vive la Collectivité Territoriale de Martinique ! » : Ah, Ah, pourtant cette CTM, vous n’en vouliez pas en 2010. Et Hop là, vous voilà l’aimer par dessus tout à tel point qu’à 79 ans, vous en deveniez le président. C’est à mourir de rire mais j’ai pas la force à cela. L’heure est trop grave à mon sens.

    « Pour une Martinique plus apaisée et plus solidaire autour de l’éthique et de la morale enfin retrouvées,  » : C’est vous cher monsieur qui parlez de morale, de Martinique apaisée lorsque vous méprisez ceux & celles qui ne sont pas de « éthique » comme vous dites !!! Là aussi ce serait à mourir de rire.

    « Vive la Martinique ! » : Très bien. J’attends de voir si vous prendrez en compte les problèmes de l’ENSEMBLE DU TERRITOIRE DE LA MARTINIQUE ou simplement une partie c’est à dire le Sud, Schoelcher, Le Lamentin et Le Robert.

    Sinon, je vous souhaite bon courage et vous donne rendez-vous dans 6 ans à vos 85 ans.
    Sachez que je suis sincère.

    1. Bishop

      Etre étique c’est payer les subventions aux personnes à qui elles ont été accordées, être étique c’est ne pas voler les projets des jeunes, être étique c’est ne pas accorder des subventions à ses amis pour des projets fumeux, être étique c’est ne pas monter une société au Brésil par laquelle passe exclusivement la région pour l’achat de bois notamment, être étique c’est ne pas accorder des subventions à sa famille, tout en lui permettant d’accéder à des postes auxquels elle n’aurait pu prétendre autrement… Etre étique c’est ne pas aller dîner le soir avec de gros entrepreneurs pour décider en échange d’une rétribution financière l’attribution de marché public, être honnête c’est payer les entreprises que vous avez mandaté pour un travail.. Etc etc aucune leçon de moral à recevoir je pense!

  2. Tefnout

    @Bishop

    Qui vous a parlé de « Etre etique » ?? A voir comment vous écrivez le Français me donne une idée de celui ou celle qui se cache derrière ce pseudo de « Bishop » (LOL)

Les commentaires sont fermés