Donald Trump insulte la Région Caraïbe, Haïti, le Salvador et les Pays africains (extraits)

Vues : 982

Dans une déclaration publiée au nom du peuple des Caraïbes le week-end dernier, les Panafricanistes régionaux et les groupes socialistes ont déclaré le président américain Donald Trump « Persona non grata » dans la région. Dans le même temps ils ont fait savoir qu’ils protesteront contre toute tentative de visite de Donald Trump dans les Caraïbes. Le Président améicains est accusé par ces groupes régionaux des Caraïbes d’avoir tenu des propos offensants à propos d’Haïti, de l’Afrique et du Salvador.

Donald Trump aurait qualifié Haïti, le Salvador et les pays africains de « pays chétifs » lors d’une réunion à la Maison Blanche quand il s’est demandé: « Pourquoi il devrait accepter des immigrants de ces endroits plutôt que des pays comme la Norvège ».

Et, les panafricanistes qui soutiennent que toute insulte ou attaque dirigée contre le continent africain ou contre Haïti est forcément une insulte et une attaque visant tous les peuples des Caraïbes, ont rapidement réagi :
« Nous, le peuple souverain des Caraïbes, avons déterminé qu’en décrivant les nations de l’Afrique, la République d’Haïti et la nation d’Amérique centrale du Salvador comme des pays « shithole », le président américain Donald Trump a commis un acte méprisable et impardonnable. un racisme anti-noir, anti-africain, anti-Brown qui a servi à dynamiser et à fortifier le système de suprématie blanche que le président Trump a consciemment cherché à défendre et à diriger », a ajouté la déclaration.

Dans une déclaration, approuvée par un grand nombre d’organisations de toute la région (comme le Caricom, drapeau ci dessus), « Les forces populaires panafricanistes et socialistes de Barbade » ont indiqué que : « Le président Donald Trump des États-Unis d’Amérique est persona non grata dans notre région des Caraïbes », en précisant :
« Nous, représentants soussignés du peuple souverain des Caraïbes, déclarons en outre qu’en tant que persona non grata, le président Donald Trump n’est le bienvenu sur aucun territoire des Caraïbes. Et nous confirmons que nous « le peuple des Caraïbes », adresserons des pétitions à nos gouvernements, protesterions avec véhémence contre toute visite de Trump et participerions à des manifestations populaires destinées à empêcher l’entrée du président Donald Trump dans le territoire souverain de notre région des Caraïbes. »

Enfin, les groupes régionaux de la Caraïbe ont conclu : « Nous, le peuple souverain des Caraïbes, déclarons par la présente, au monde entier, que nous dénonçons avec véhémence et sans réserve le président Donald Trump et le système de valeurs maléfique et inhumain de la suprématie blanche qu’il représente ».

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesJamaicagleaner/Stabroek News

Ailleurs sur le Web

1 commentaires :

Les commentaires sont fermés