Drame du Semper Fi : les deux plaisanciers bientôt en Martinique

Vues : 569

C’est bientôt la fin du calvaire pour les deux plaisanciers du voilier Semper Fi devrait arriver aujourd’hui (15 mars). Un voyage éprouvant qui met fin à une traversée riche en malheur et en drame. Depuis le 29 février les deux équipiers naviguent sans skipper et sans moteur.

Depuis deux semaines, les deux occupants d’un navire de plaisance Semper Fi vivent un véritable cauchemar. Un skipper disparu en mer et une sévère panne de moteur ont transformé leur croisière en errance. L’embarcation devrait arrivée ce mardi dans l’après-midi ou en début de soirée. Ils seront accueillis par leurs proches, qui ont fait le déplacement pour les soutenir après une telle épreuve. Une cellule médico-psychologique sera également sur place.

Lors de leur départ du Cap Vert, le 20 février dernier tout se passait bien. Mais neuf jours après, c’est le drame ! Leur skipper tombe par-dessus bord au beau milieu de l’océan Atlantique. S’en suit une grosse panne de moteur. Les deux plaisanciers envoient tout de suite un signal de détresse. Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage des Antilles et de la Guyane (Cross-AG) demande alors à deux navires de commerce les plus proches de se rendre dans la zone ou le skipper est tombé. Un avion de la marine nationale, basé à Dakar au Sénégal, a effectué un vol de de recherche. En fin de compte le skipper est toujours porté disparu. Le radeau de survie a été retrouvé mais il était vide.

Sur le voilier, un des deux plaisanciers avait des notions de navigation, il a pu être assisté techniquement par l’association Sail The World pour le routage en mer et qui leur a fourni des informations météorologiques. Le Cross-AG, en lien avec le centre de consultation médicale maritime de Toulouse, a apporté un soutien psychologique en appelant tous les jours les occupants du bateau. Il informait aussi les proches sur le moral des deux plaisanciers.

A.G

Photo : Image d’illustration