Du cheveu défrisé au cheveu crépu


Publié dans : Decouverte, Presse
Mots clés :
Vues : 39

cheveux defrise

« Juliette Sméralda attire l’attention sur les conséquences pernicieuses de la consommation, par les petites filles noires, des objets ludiques telles les poupées occidentales aux cheveux blonds, aux yeux bleus et à la peau blanche. Les petites filles noires « finissent, selon elle, par s’identifier à ces objets ethniques, à force de les coiffer – geste par lequel elles s’habituent à la texture et à la couleur du cheveu lisse et long –, alors qu’elles ne bénéficient d’aucune expérience parallèle, qui les habituerait à la manipulation de la texture crépue de leurs propres cheveux crépus ou frisés ». Yves

« Après analyse de mon parcours, il m’apparaît qu’aimer son cheveu n’est pas un acte spontané, mais un apprentissage. Aujourd’hui c’est un acquis pour moi. Grâce à cela, j’ai finalement pu dépasser le processus d’aliénation dans lequel j’étais prise, et suis aujourd’hui à l’aise avec mon image et beaucoup mieux « dans ma peau ». » Aline

« J’ai découvert que ce n’était pas une décision simplement cosmétique, mais un acte politique, que de sortir de la spirale du défrisage. Je ne l’avais pourtant pas fait pour ces raisons-là. Mais assumer ses cheveux crépus, je le découvre tous les jours, c’est se poser en rebelle, au sein d’un peuple à qui on a appris depuis des siècles à détester ses propres traits. » Micaela

Juliette Smeralda, sociologue, enseignante, chercheure

Membre du laboratoire « Cultures et société en Europe », UMR CNRS 7043, Université Marc Bloch Strasbourg II.


2 commentaires :

  1. Anna

    J’ai les cheveux crépus. A plusieurs reprises , depuis toute petite je défrisais mes cheveux. Mais cela les âbimer ! =/ Ils se cassaient & je perdais beaucoup de volume et de cheveux.. Depuis maintenant 6 mois je ne défrise plus , j’ai décider d’accepter la chevelure que j’ai . Quelle soit difficle à coiffer certes mais elle vaut plus que mes cheveux défrisés, pas naturelle , qui ne poussaient pas normalement .. Mlagrès la difficulté de les coiffer , c’est un choix que je ne regrette pas. ^^ Le temps qu’il se frise totalement et qu’ils grandissent je fais des tresses/nattes. Ce n’est pas plus mal .

Les commentaires sont fermés