El Diablo en Guyane : la saga continue !

Vues : 104

el-diablo-en-guyane-3jpg

Après la Martinique, puis la Guadeloupe c’est au tour de la Guyane de vivre la frénésie El Diablo. La folie antillaise autour de ce jeune chanteur/acteur d’origine cubaine n’est  pas prête de s’arrêter. Jencarlos Canela alias EL Diablo est arrivé en Guyane hier via l’aéroport Rochambeau pour donner un concert unique au Zéphir ce mercredi 17 novembre.

el-diablo-en-guyane-4

On prend les mêmes et on recommence ! Bien entendu, elles étaient nombreuses à les attendre, lui et toute son équipe y compris son manager de père Hériberto Canela. D’après franceguyane.fr, l’arrivée d’El Diablo aura créée une émeute dès sa descente d’avion.

Depuis le début de sa tournée antillaise c’est la stupéfaction autour de ce succès phénoménal ! Mais pourquoi El Diablo déchaine autant les foules aux Antilles ? Qu’est-ce-qui explique une telle passion auprès de la gente féminine, toutes générations confondues ? Pourquoi les antillais ne réservent-ils pas le même accueil à leurs artistes ?

el-diablo-en-guadeloupe-4

A toutes ces interrogations chacun a son avis ! A commencer par son rôle dans la série El Diablo. C’est un « Cendrillon masculin », pauvre, beau et gentil qui rencontre un jour sa princesse richissime qui va le transformer en prince. Pour les mères il devient le gendre idéal, pour les femmes l’amant idéal et pour les jeunes filles le petit ami idéal.  Son rôle d’escroc n’entache en rien l’admiration de toutes car il a la volonté de s’en sortir.

el-diablo-fanclub-martiniqueel-diablo-en-guadeloupe

D’autres disent que les antillais sont des aliénés qui n’apprécient que ce qui vient d’ailleurs. Au point de créer des fanclubs Martinique/Guadeloupe. Certains admettent tout de même que Jencarlos Canela est un artiste généreux,  qui rend le plus sincèrement possible l’amour que lui porte ses fans. Toujours souriant, il ne se lasse jamais de distribuer des bisous et de prendre la pose aux côtés de ceux qui le font grimper dans les charts. Il arrose ces concerts de déclaration d’amour, peut-être pour masquer son répertoire moyen, mais tout de même : « Martinique, je vous aime, Guadeloupe je t’aime, je vous aime » comment ne pas craquer pour ce bel étalon !?

el-diablo-en-guadeloupe-5

Enfin les plus septiques pensent qu’El Diablo est  Le Diable en personne venu aux Antilles avec pour seul mission : envoûter le cœur des femmes !

Photos : franceguyane.fr et franceantilles.fr (guadeloupe)


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés