Elections Sainte-Marie : Bruno-Nestor Azérot retrouve son fauteuil de maire dès le premier tour

Vues : 786

Bruno-Nestor Azérot est redevenu le maire de Sainte-Marie loin devant ses adversaires, et ce dès le premier tour. La liste qu’il menait a remporté les élections municipales partielles de la ville dimanche 26 novembre à la grande joie de ses supporters.

Elle a recueilli 58,80 % des voix soit 4648 suffrages exprimés. Elle devance ainsi celle de Jean-Frantz Cauver qui cumule 32,94 % des votes soit 2604 voix. Le candidat Louis-Philippe Birba obtient 633 voix ce qui représente 8,26% des suffrages, et le place en troisième position.Une fois élue, Bruno Nestor Azérot a commenté sa victoire comme étant « un vote éclatant contre le dénigrement, la méchanceté… Vous nous avez redonné les clés de la ville de Sainte-Marie ».

Les 16 852 personnes inscrites à Sainte-Marie étaient appelées à voter dans les 19 bureaux de la ville. Mais il faut noter qu’elles étaient moins nombreuses à se prononcer pour ce scrutin puisque hier dimanche ce sont
8331 d’entre elles qui se sont exprimées à savoir 49, 41% de votants.
Lors du premier tour de la dernière élection municipale de mars 2014, on enregistrait une participation de 57, 57%. Cette victoire hier a surpris certains observateurs qui avaient misé sur deux tours. Mais les choses se sont décantées bien plus vite.

Conséquence de la victoire de Bruno-Nestor Azérot

Il l’avait annoncé très tôt : une fois son fauteuil de maire retrouvé à Sainte-Marie, il démissionnerait de l’Assemblée Nationale. C’est donc Manuella Keclard Mondésir qui le remplacera au palais Bourbon et qui deviendra ainsi la deuxième femme députée de Martinique avec Josette Manin. Manuella Keclard Mondésir rejoint aussi le trio de femmes parlementaires de Martinique composé également de la sénatrice Catherine Conconne.

Photos : Pierre Sotier


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *