Enceinte de 5 mois, une Porto-Ricaine cache sa grossesse pour participer aux JO

Vues : 4408

Diana Reyes est déterminée. La volleyeuse n’a pas révélé sa grossesse à son équipe, ni aux cadres de la délégation de Porto-Rico pour être présente aux jeux Olympiques de Rio.
Diana Reyes a su qu’elle était enceinte seulement deux jours avant son arrivée au Brésil, mais la sportive de 23 ans a gardé le silence sur son état.

XVM5a36d0a4-5fee-11e6-86cd-04f1712a7f32

En fait, la jeune femme a appris par hasard, qu’elle attendait un heureux événement. Diana Reyes a du faire des examens médicaux après un accident de voiture sans gravité, indique les médias locaux.
Pour ne pas être écartée de la compétition olympique, la volleyeuse a attendu d’être sur le sol brésilien pour l’annoncer à son entraîneur et aux médecins de l’équipe.
Diana Reyes a précisé qu’elle avait « l’autorisation de son médecin », ce dernier n’émettant aucune objection à sa participation aux olympiades de Rio, malgré une grossesse de cinq mois.

Diana Reyes of Puerto Rico hits the ball against Dominican Republic during their Quarterfinal volleyball match at the Pan American Volleyball complex in the framework of the XVI Pan American Games in Guadalajara, Mexico on October 18, 2011.AFP PHOTO/Luis Acosta (Photo credit should read LUIS ACOSTA/AFP/Getty Images)

Avant la rencontre sportive, la joueuse caribéenne a déclaré : « Notre entraîneur m’a félicité, il sait que je peux jouer, j’attends mon tour ». Finalement la volleyeuse porto-ricaine qui attendait son tour pour intégrer l’équipe sur le terrain, est restée sur le banc, elle n’a disputé aucun match. Sans aucun contrôle anti-zika pour rentrer à Rio et sans se faire écarter par sa fédération, Diana Reyes est une sportive chanceuse, qui vaut « l’or du courage » pour l’équipe de Volleyeuses de Porto-Rico.

Dorothée Audibert-Champenois
PhotoTheMirroir