Entraînement opérationnel interarmées franco-dominicain

Vues : 24
_FAA5815 (NXPowerLite)

Du 1er au 15 mai 2015 s’est déroulée la 10e édition de l’entraînement opérationnel interarmées franco-dominicain intitulé Dunas.

_FAA6151 (NXPowerLite)

Durant une quinzaine de jours, militaires français des forces armées aux Antilles et militaires des forces armées dominicaines ont travaillé ensemble à Las Calderas, à 150 km au sud-ouest de Saint- Domingue en République Dominicaine. Axés autour d’instructions opérationnelles, les groupes franco-dominicains ont particulièrement travaillé le domaine sécuritaire : maniement des armes, tenue d’un check-point et escorte de convoi, patrouille et délivrance de premiers soins suite à une fusillade ou encore débarquement et prise de plage étaient au programme de cet entraînement opérationnel.

_FAA5900 (NXPowerLite)

Constituées de soldats du 33e Régiment d’Infanterie de Marine (DTA 33) et de marins du bâtiment de transport léger Dumont d’Urville, les forces françaises déployées pour cette 10e édition de Dunas s’élèvent à plus de 150 militaires. Côté dominicain, étaient engagées une section de l’armée de Terre avec leurs véhicules, une section d’infanterie de Marine débarquées depuis le BATRAL, une section de l’armée de l’Air avec trois hélicoptères ainsi qu’un patrouilleur et une vedette d’interception rapide, soit une centaine de militaires dominicains. Comme l’a rappelé madame l’ambassadeur de France en République Dominicaine, Madame Blandine Kreiss, cette dixième édition de DUNAS revêtait en plus un « caractère exceptionnel et inédit avec cette année une totale mixité des équipes. Ce mélange interarmées et bilatéral des groupes a sans conteste favorisé l’échange d’expérience, l’échange linguistique et l’échange culturel » a souligné madame l’ambassadeur.

_FAA6004 (NXPowerLite)

Les objectifs principaux de Dunas sont de réaliser un entrainement conjoint des troupes d’infanteries et amphibies afin de renforcer la coopération entre nos armées, d’améliorer les capacités opérationnelles et tactiques des forces en présence et d’améliorer l’interopérabilité de nos forces permettant une meilleur coordination en cas de crise telle qu’une catastrophe naturelle. « Le haut niveau de synergie opérationnelle de cette 10e édition est la résultante d’un travail commun et d’un investissement mutuel pérenne » a explique le commandant général de la Marine de République Dominicaine, M. Edmundo Nestor. «Contribuer à assurer la sécurité régionale et à favoriser le règlement pacifique des conflits et des crises en développant une coopération régionale opérationnelle dans le bassin des Caraïbes sont nos objectifs communs».

Si Dunas est le point marquant de la coopération et de l’intérêt réciproque entre nos deux pays,
d’autres projets sont en cours a tenu a rappelé le commandant supérieur des forces armées aux Antilles, le contre-amiral Georges Bosselut. La formation au français, organisée par l’attaché de Défense non-résident – le lieutenant-colonel Thierry Delbarre des forces armées aux Antilles en lien avec l’Alliance française, au profit de cadets de l’armée de l’Air dominicains ou encore la formation de militaires dominicains au centre d’aguerrissement de l’outre-mer et de l’étranger du 33e RIMa en sont deux exemples.

Les forces armées aux Antilles garantissent la protection du territoire national et animent la
coopération régionale depuis les départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Elles
constituent un dispositif interarmées à dominante aéromaritime de premier plan sur le théâtre
Antilles-Guyane.

Photos : Forces Armées aux Antilles