Entretien constructif entre le Premier Ministre de Sainte-Lucie et le Préfet de Martinique

Vues : 25

kenny-anthony-laurent-prevost-2

Le préfet de la Martinique, Laurent Prévost, a reçu lundi pour un entretien protocolaire le Premier ministre de Sainte-Lucie, M. Kenny Anthony, lors de son déplacement officiel en Martinique.

Cet entretien a fait suite à la tenue de la commission mixte de sécurité franco-sainte-lucienne qui s’est tenue à Castries, après plusieurs années d’interruption, le 20 mai dernier. La délégation française, composée largement des services de l’État en Martinique, était conduite par l’ambassadeur de France auprès de l’OECO et par le secrétaire général de la préfecture de la Martinique.

Lors de ces différents échanges, les autorités sainte-luciennes et françaises ont convenu de la nécessité de faire avancer plusieurs sujets touchant aux questions de sécurité entre nos deux territoires.

Lundi, le Premier ministre a confirmé au préfet son souhait de faire progresser les projets d’accord en matière d’entraide judiciaire et de possibilité d’extradition. Il a également mis en avant son souhait de voir se mettre en place des actions de coopération renforcée entre services de police et que les services français en charge de la police technique et scientifique puissent venir former les services spécialisés de son Pays. La question d’un meilleur échange d’informations sur les flux maritimes a aussi été évoquée alors que Sainte Lucie est équipée de plusieurs radars de surveillance de ses côtes et que les Antilles françaises doivent en être dotées dans les prochaines années.

kenny-anthony-laurent-prevost

Le Préfet, outre un accord de principe sur tous ces sujets, a souligné l’importance de l’engagement personnel du Premier ministre sur toutes ces questions.

Enfin, l’avancée de la coopération en matière de santé a également été évoquée. Au delà de l’accord franco-saint-lucien en cours de négociation sur les conditions de prise en charge de patients originaires de Sainte Lucie par le CHU de la Martinique, des perspectives de coopération renforcée entre équipes médicales ont été évoquées par le Premier ministre à l’approche de la mise en service de nouveaux équipement hospitaliers à Sainte Lucie, qui devraient permettre de traiter sur place davantage de malades.

Cet entretien, qui précédait la signature de la déclaration d’intention entre le gouvernement de Sainte Lucie et le Conseil régional de la Martinique dans le champ de ses compétences, montre l’importance des sujets faisant l’objet d’une possible coopération dans les matières relevant de la compétence de l’État et le souhait de l’ensemble des acteurs publics de la Martinique d’avancer vers des liens plus étroits avec nos voisins.