Epidémie chikungunya: les représentants de l’Etat en Martinique

Vues : 0

Chik

Hier, lundi 10 février, se tenait une réunion à la préfecture face à la croissance exponentielle du Chikungunya en Martinique. Une réunion de crise alors que la Martinique est en situation épidémique et que le virus a progressé de 30% la semaine passée. Au total, l’on comptabilise 3 cas graves, 390 cas confirmés et 128 cas probables. 46 personnes (dont 18 enfants) ont été hospitalisés depuis l’apparition du virus en décembre dernier et la mise en place du dispositif de surveillance.

En présence du Directeur général de la Santé Benoît Vallet et du directeur général aux Outre-Mer, Thomas Degos, venus spécialement en Martinique pour faire le point avec les responsables locaux, ils ont par ailleurs visité l’unité du CHU Pierre Zobda Quitman qui accueille les patients atteints, et qui participe aussi à des recherches sur le virus au niveau caribéen.

Ils ont également élaborés ensemble une opération anti-chikungunya qui devrait se dérouler le 25 février prochain. Une opération dont le succès repose également sur la mobilisation de tous en termes de prévention et des règles usuelles à observer pour se prémunir de toute contamination.

Photo: Google Image