Épreuve annulée après une erreur de l’administration de la Fac de Médecine

Vues : 248

Un sujet distribué un jour à l’avance à la mauvaise épreuve, une situation embarrassante pour l’administration responsable de cette bourde. Les faits se sont déroulés hier (14 décembre) au Palais des congrès de Madiana. Afin d’éviter toute polémique l’épreuve a été tout simplement annulée.

Monsieur

Je vous informe de la survenue d’une fuite de l’épreuve d’Histologie, UE2 lors du concours de PACES, en ce mercredi 14 décembre 2016. En effet dans le « salon caraïbe » au palais des congrès de Madiana au pôle Martinique, les sujets de cette épreuve ont été distribués par « erreur » aux 400 étudiants présents dans la salle.
Les sujets initiaux d’UE1 (chimie/ biomoléculaire) n’étant même pas imprimés ont été distribués après la fin des épreuves prévu en ce jour dans les autres salles. Le doyen de la faculté présent dans cette salle a décidé de maintenir les épreuves, étant conscient du décalage provoqué entre les salles des différents sites.
Cet incident est inadmissible sachant qu’il s’agit d’un concours très sélectif, le numerus clausus étant mineur face au nombre d’étudiant qui se présente à ce concours. Les étudiants étant départagés à des millièmes de points.
Je vous prie, de bien vouloir nous rendre justice face à ce très grave incident.

Les étudiants présents.

C’est le courrier reçu par le doyen de la faculté de médecine de l’Université des Antilles, envoyé par des étudiants qui ont souhaité donner l’alerte. Hier (14 décembre) les sujet de l’épreuve du lendemain ont été distribué par erreur dans une des salles d’examen. Une fois avertis le personnel a récupéré les feuilles. Certains étudiants ont eu le temps de faire des photos et des vidéos. Ces derniers sont d’ailleurs inquiets car cette erreur pourrait se reproduire. En ce qui concerne l’épreuve de ce jour (15 décembre), elle a été annulée et reportée à une date ultérieure. Les sujets seront refaits pour éviter toutes tentatives de tricherie.

A.G