Eric Baray met le cap sur la Martinique

Vues : 8

[Mise à jour du 24.03.2013]

Marina de Douro à Porto : photo Eric Cintas

Ça y est ! Eric est reparti en course. C’est à 15h20 précises que TEKTÔN – AGM / Région Martinique a quitté la marina de Lexoes, port de commerce au nord de Porto.

L’équipe technique d’Eric Baray a travaillé avec beaucoup d’ardeur la nuit dernière et ce matin afin de procéder aux ajustements techniques nécessaires suite au passage de la deuxième dépression. Celle-ci ayant généré de nombreux dégâts (perte de l’antenne VHS, déchirement de la grand voile, problèmes de pilotes automatiques, accumulation d’eau dans le bateau).

Un deuxième compte à rebours a démarré pour Eric. Après celui de la réparation, il s’agira pour Eric d’être à nouveau dans la course et de rejoindre le peloton. Il reçoit les encouragements de toute la Martinique !

Force, courage, ténacité, dépassement de soi, tu incarnes tout cela et bien
plus encore Eric.
Tu nous enseignes qu’il ne faut jamais abandonner face à l’adversité, aux difficultés. Tu portes haut et fort les couleurs de la Martinique, de la
Région Martinique. Nous sommes fiers de Toi, notre valeureux Ambassadeur.
Tu quittes le Portugal, cap sur la Martinique !
Les alizés que tu rencontreras bientôt, t’escorteront jusqu’à ta Terre Natale, jusqu’à la ligne d’arrivée où nous t’attendrons tous.
Avec toute mon admiration et affection. »

Karine Roy-Camille
Conseillère Régionale et Présidente du Comité
Martiniquais du Tourisme

[Mise à jour du 21.03.2013]

[A 19:00 (heure Paris)]

C’est dans la marina de Douro à Porto, escale portugaise de la Solitaire du Figaro – Eric Bompard cachemire 2013 que le skipper martiniquais fera escale. Il devrait arriver demain en fin d’après-midi. Son équipe technique met actuellement tout en œuvre pour acheminer une nouvelle grand-voile d’ici demain. Eric a prévu de repartir dès le lendemain matin (samedi 23 mars) direction la destination finale de la Transat Bretagne-Martinique. La Martinique est donc toujours de la partie ! Eric Baray prendra contact avec le comité de course de son changement de grand-voile, conformément aux règles de course. Au classement général du jour il est dernier, 12ème sur les 12 bateaux encore en course. A ce jour il y a eu 3 abandons : Erwan Tabarly ARMOR LUX – COMPTOIR DE LA MER, Thierry Chabagny GEDIMAT, Yann Elies GROUPE QUEGUINER – LEUCEMIE ESPOIR. transat-bretagnemartinique.com

[A 16:00 (heure Paris)]

Quelques nouvelles sur la situation d’Eric BARAY :

A 08h50 (GMT+1) ce matin la direction de course de la Transat Bretagne-Martinique a noté un changement de cap anormal du bateau TEKTON-AGM – Région Martinique, dont le skipper est Eric Baray. Le bateau se situait alors à 180 milles nautiques dans le sud ouest du Cap Finisterre et le nouveau cap du bateau l’amène désormais vers la côte espagnole la plus proche (distante de 125 milles nautiques), cap qui correspondrait à une escale technique.
Le vent sur zone souffle à force 7 à 8 avec une houle de 5 mètres.

Après de nombreuses tentatives d’appels vers le bord au moyen du téléphone satellitaire Iridium, le directeur de course, Gilles Chiorri, a informé le CROSS Griz Nez pour mener les investigations nécessaires afin de comprendre les intentions du skipper.

La direction de course suit le bateau en temps réel au moyen du dispositif CLS Argos et reste en contact étroit avec le CROSS pour établir le contact visuel ou radio avec le skipper dans la journée.

La direction de course a finalement réussi à joindre Eric Baray (Tektôn – AGM/Région Martinique) et confirme qu’il se déroute vers un port de la péninsule ibérique, qui reste encore à définir. L’objectif du skipper martiniquais est de mener à bien les réparations sur sa grand-voile, voire la remplacer, et sur ses pilotes automatiques défectueux. L’ensemble de l’équipe technique du bateau est désormais mobilisée pour permettre à Eric de repartir dans les meilleures conditions possibles vers son île natale : La Martinique.

[Mise à jour du 20.03.2013]

Eric Baray a fait une belle remontée au classement général ce mercredi 20 mars. Classé dernier hier il passe aujourd’hui à la 6ème place à 16 heures et 5ème à 19 heures (heure de Paris). Malgré la tempête attendue pour la fin de journée de ce mercredi sur la zone ou se trouvent les 14 bateaux de la course, Eric s’accroche pour affronter le mauvais temps. Vous pouvez suivre le classement quotidien de la course sur le site transat-bretagnemartinique.com

[Article du 19.0.2013]

Le grand départ de la Transat Bretagne-Martinique a eu lieu ce dimanche, à 13 heures précises. Les 15 skippers de la Transat Bretagne-Martinique se sont élancés à l’assaut de l’Atlantique. Ce départ s’est déroulé sous le soleil, avec quelques nuages et des conditions parfaites de navigation. Avant de foncer vers le grand large, les concurrents avaient un parcours à faire en rade de Brest, pour le plus grand plaisir du public. A l’attaque du large, les favoris s’étaient déjà placés aux avant-postes.

Avant le départ, Eric a reçu les encouragements de Karine Roy-Camille, représentante de La Région Martinique

Sur sa transat, le Tekton – Région Martinique, le skipper martiniquais, Eric baray, a opté pour un départ prudent lors de cette régate de début de course, où tout le monde essayait de se placer idéalement avant de prendre le large. Eric Baray a pris la direction de la Martinique en 14e position.

Au dernier classement, ce mardi 19 mars à 16H00 (heure de Paris), la transat a changé de leader: après Erwan Tabarly (Armor Lux – Comptoir de la mer), c’est désormais Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance) qui mène la flotte. Eric Baray est en dernière position, mais son retard se stabilise. Ils ne sont plus que 14 skippers en course puisque Thierry Chabagny, a abandonné hier à la suite d’une avarie de grand-voile.

L’arrivée en Martinique est prévue aux alentours du 4 avril.

Vous pouvez suivre le classement quotidien de la course sur le site transat-bretagnemartinique.com

Crédit photos : Pom’Ev et COMECLA.