Erika : Les premières pluies de la tempête affectent la Martinique

Vues : 31

La couverture nuageuse d’ERIKA arrive sur l’arc antillais : les premiers orages sont désormais visibles sur les radars de météo France (400 kilomètres) . Les premiers nuages spiralés et pluvieux de la tempête, affectent la Martinique depuis hier soir. Comparant à ‪DANNY‬, le cyclone est légèrement mieux organisé mais relativement plus large : les vents de force tempête s’étendent à plus de 170 kilomètres au nord-est du centre. Un avion de reconnaissance survole actuellement la tempête.

Communiqué d’activité cyclonique ce jour à 05:00 :

Comme attendu, la Zone Perturbée suivie depuis quelques jours sur le centre Atlantique s’est intensifiée lundi et est devenue le cinquième phénomène cyclonique de la saison. Il a directement été baptisé au stade de tempête tropicale avec le nom d’ERIKA.

La tempête ERIKA se situe maintenant à environ 630 km à l’Est des Petites Antilles et se déplace rapidement vers l’Ouest à une vitesse de 30km/h. Dans les prochaines 48h, elle devrait ralentir légèrement et s’orienter vers le Nord-­Nord-­Ouest.

Ce mercredi, les conditions deviennent plus favorables pour le Système : il s’est déjà creusé et il devrait s’intensifier régulièrement à l’approche de l’Arc Antillais.

Il pourrait donc passer à proximité immédiate des Iles du Nord et un peu au Nord de la Guadeloupe en fin de nuit de mercredi à jeudi ou jeudi matin au Stade de Forte Tempête Tropicale.

L’incertitude à cette échéance est d’environ 150 km. Même si les Iles du Nord semblent les plus menacées par ERIKA, le temps sur la Guadeloupe est également conditionné par la trajectoire future du Système.

La Martinique devrait rester à l’écart du cœur du phénomène. Cependant, elle reste sous l’influence des bandes périphériques et donc de précipitations associées.

Sur la Guadeloupe puis les Iles du Nord, le temps devrait progressivement se détériorer dans la nuit de mercredi à jeudi, avec l’arrivée de pluies, localement fortes. Parallèlement les vents vont
commencer àse renforcer et la houle d’Est grossir.

Sur les Iles du Nord , qui semblent les plus menacées, les rafales pourront atteindre 100 à 120 km/h et la houle atteindre 3 à 5m.

Il convient dans ses conditions de suivre l’évolution de ce phénomène avec attention.

Les îles du nord et la Guadeloupe sont toujours en vigilance jaune et devraient passer en orange dans la journée. Premières effets du vent sur le nord dès la fin de journée.

Météo des Cyclones et Météo France