Exercice de simulation d’alerte au tsunami Martinique et Guadeloupe


Publié dans : Actualites, People
Mots clés :
Vues : 46

Ce mercredi 20 mars 2013, les préfectures de la Martinique et de la Guadeloupe ainsi que 33 autres pays de la région Caraïbe participent à un exercice international d’alerte au tsunami nommé « Caribe Wave 2013 ».

Selon le scénario établi par les organisateurs, les pays riverains de la mer des Caraïbes recevront un message d’avertissement pour un tsunami généré par un tremblement de terre fictif dans la zone caraïbes. Ce message d’avertissement sera diffusé par le centre d’alerte tsunamis dans le Pacifique(PTWC – Hawaï). Le message reçu du PTWC par Météo France, point focal de réception et de transmission de l’information pour les Antilles françaises, sera immédiatement retransmis au centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS AG) pour analyse et mise en œuvre de la procédure d’alerte descendante rapide qui sera jouée en réel.

L’état major interministériel de la zone de défense et de sécurité Antilles (EMZ) et les services interministériels de défense et protection civile (SIDPC) des préfectures de Martinique, de Guadeloupe et des îles du nord activeront les structures de gestion de crise zonale (COZ) et
départementale (COD) pour décider, avec tous les partenaires concernés, des dispositions opérationnelles à mettre en place pour faire face à la situation.

Cet exercice, dont la première édition date de 2011, permettra de tester :

– le système d’alerte montante vers les autorités publiques responsables de la gestion de crise ;
– les procédures de diffusion de l’alerte descendante rapide vers les services opérationnels, les mairies, les opérateurs et les médias pour informer la population…