Fashion Week à Paris : Deux sœurs martiniquaises Maylys et Myriam ouvrent la saison des défilés de Mode

Vues : 1031

« Féérique !  ce spectacle de Céline Antunes au Mondial de la Coiffure ! » commente Maylys Lheureux, Top Model du show  Back To The Future. (Ci-dessous à droite). Ce défilé de mode dans le 15ème arrondissement de Paris , une des deux sœurs Lheureux nous le décrit. Maylys est une gladiatrice, coiffée par les mains expertes de l’ambassadrice de l’enseigne de coiffure Schwarzkopf.

« Céline Antunes a tout compris. L’Ambassadrice de Schwarzkopf Professional France a su mettre en valeur les techniques de tressage et de tissage afro sur tous les mannequins, blondes, brunes et noires dans son show Back To The Future ».

Halley Haoua  (ci-dessus) est fascinée et la coiffeuse professionnelle ajoute envoûtée : « C’est la première fois que je vois un show si cosmopolite avec des tissages, des tresses. Céline a compris que la coiffure, c’est l’affaire de tous. J’ai adoré ».

«  C’était vraiment féérique ! ». Le mannequin Maylys Lheureux est aussi admirative que fière, celle qui a défilé durant une demi-heure dans le spectacle « Back To The Future » est surtout impressionnée. La martiniquaise Maylys termine la présentation de la collection de Céline Antunes pour la saison 2017-2018.

Comme un hommage à la coiffure Afro, quatre antillaise ont été sélectionnées pour le spectacle de de la célèbre coiffeuse, ambassadrice de la marque Schwarzkopf au Salon MCB, l’International Hair and Beauty Events au parc des Expositions.

C’était aussi pour nous, une occasion de filer dans les coulisses avec l’aide du jeune mannequin Maylys.  L’occasion de comprendre comment s’organise un défilé de coiffure pour une grande marque.

« C’est très impressionnant car les préparatifs sont longs. Pour ce défilé du dimanche 17 septembre, il a fallu deux jours de répétitions. Mais le final sur scène, avec les lumières, les costumes et le maquillage (car il y a un gros travail de make up), beaucoup de body painting, de paillettes, nous donne une autre idée du spectacle pour lequel on a tant répété . Dans les coulisses, on était encore plein d’émotion parce que c’était vraiment féérique en fait ».

Dimanche 17 septembre, il est 5h 30 quand Maylys se réveille. Une longue journée commence. Elle a rendez-vous à 7 heures ce matin-là pour la préparation des mannequins car «  il faut réaliser les coiffures, faire les derniers essayages de costumes, préciser des déplacements lors des dernières répétitions. Cela demande du temps, énormément de temps »

MCB, Mondial de la Coiffure à Porte de Versailles. 17 heures dans une salle comble, démarre une musique de type Game in Throne qui ouvre le « Back To The Future ». Au programme trois tableaux : le premier dans le thème Gladiateur présente la jeune martiniquaise en duo sur le podium et Céline Antunes sculpte sa première réalisation devant le public médusé. A coups de ciseaux précis, la coiffeuse de la marque Schwarzkopf professional france termine sa création. Les autres mannequins les cheveux tout en volume, en tresses sablés de strass magnifie le premier tableau.

La suite sur une musique électro, c’est Maylys Lheureux qui nous la décrit : «  Le deuxième tableau c’était beaucoup plus de folie dans le thème du feu : Rouge et noir avec encore beaucoup de paillettes. Quant au troisième tableau, c’était un thème plus glacial dans l’inspiration de la Reine des Neiges ».

Dans tous les tableaux, « il avait des mannequins de tous origines, quatre antillaises parmi les mannequins avec des blondes, des brunes. Tout un mélange aussi de style de coiffure des années 60, 70 ». (Ci-dessous Céline Antunes en veste bleue).

« On peut dire que l’on a voyagé tout au tour du monde » résume enfin Maylys Lheureux, une antillaise de l’île de la Martinique.

Maylys Lheureux qui vit avec sa famille à Agen est de Saint-Pierre, du Vauclin et de Fort-de-France. Une famille de mannequin chez les Lheureux.

Contrairement à Maylys, sa sœur Myriam, ancienne candidate au titre de Miss Martinique 2012, est un Top modèle semi-professionnel.

La jeune fille étudiante à Pau en Master Marketing accompagne et quelquefois défile avec la professionnelle du mannequinat Maylys Lheureux.

Réussir et voir d’autres horizons, ce sont les objectifs de la jeune martiniquaise. A court terme, Maylys Lheureux partira à Londres pour dit-elle, se « évoluer sur le marché anglophone » pour ensuite participer aux Fashion Week aux Etats-Unis, où elle compte s’installer très rapidement.

En attendant, Maylys se concentre sur des projets Web (un Vlog Beauty) et fait la tournée des podiums à Paris où la jeune antillaise est régulièrement sollicitée.

Après le Who’s Next, le plus grand salon de la Mode à Paris, et ce défilé pour la marque célèbre Schwarzkopf Professional France, Maylys Lheureux est déjà en préparation d’un autre défilé de Fashion Week à Paris. Elle sera Top Model pour le créateur de mode français Christophe Guillarmé à l’Atelier Renault.

 

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy        Images C’news Actus Dothy


1 commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *