Festival de la Dominique 2013 : 2ème nuit de concert et 10 heures de musique non-stop !

Vues : 8

Festival-Dominique-2013-World-Creol-Music-Fest-PBK-069

Busy Signal

Jolie bénédiction en ce samedi 28 octobre, deuxième nuit du World Creole Music Festival. La pluie nous a accordé un moment de répit pour le plus grand plaisir de tous. Pas une seule goutte! Le public était beaucoup plus nombreux que ce vendredi pour accueillir la tête d’affiche et machine à tubes Busy Signal.

A l’entrée de Windsor Park, les majestueux Bwabwa de la Dominique d’environ 4 mètres, accompagnés d’un groupe à pied local, étaient présents pour ambiancer et accompagner les premiers festivaliers. Ceux qui le désiraient ont pu faire le plein de souvenirs sur place : poupées traditionnelles en feuilles de fruit à pain et bois râpé, bijoux artisanaux et autres objets de décoration à l’effigie de la Dominique.

Festival-Dominique-2013-World-Creol-Music-Fest-PBK-005

A l’inverse de la veille, les premiers artistes ne se sont pas fait attendre. La soirée a débuté dès 20h30 avec le plateau Zouk Allstars : Alex Alexis et Patrice Hulman ont réalisé une sympathique entrée en matière avec un hommage à Patrick Saint Eloi. Le guadeloupéen Jean-Marc Ferdinand, nostalgique de zouk béton et show man de nature, a radicalement mis le feu avec sa « musique d’ambiance ». La scène est sa maison et le public ses hôtes. Son énergie débordante et sa folie sur scène ont fait danser petits et grands jusque dans les gradins, et les personnes assises ne le sont pas restées longtemps. A tel point que l’absence d’Orlane ne s’est pas vraiment faite remarquer.

Festival-Dominique-2013-World-Creol-Music-Fest-PBK-039

Festival-Dominique-2013-World-Creol-Music-Fest-PBK-095

Au tour de Fitzroy Williams, membre fondateur du groupe dominicais Exile One et pionnier de la cadence lypso, suivi de Halibut, Elisha Benoit et Chubby. Après le zouk, ils ont fait monter l’ambiance d’encore un cran avec la kadans, musique typique dominicaise.

Joy, la représentante de la Dominique au « All for One Caribbean » qui a eu lieu le 21 octobre dernier à l’Atrium, était également présente pour interpréter deux titres. Elle nous a confié dans les backstages que son premier séjour en Martinique était mémorable et qu’elle s’était sentie chez elle. Un album est en préparation, elle ne manquera pas de tenir People Bo Kay informé ! Charmante demoiselle à suivre !

Festival-Dominique-2013-World-Creol-Music-Fest-PBK-064

On change de registre avec Bracket, le groupe de hip hop nigérien, interprète du tube « Yori yori ». Un mini-concours de chant a été complètement improvisé sur scène par le duo avec une sélection de 3 membres du public qui s’est révélée être une bonne surprise. Il semble que Smach et Vast aient trouvé le troisième membre de leur groupe en la personne d’un dominicais avec une magnifique voix !

Il est 3 heures du matin, l’arrivée tant attendue de Busy Signal a ameuté l’ensemble des festivaliers à l’intérieur du stade. L’artiste jamaïcain a débuté sa prestation d’une heure avec un medley de ses morceaux dancehall les plus connus pour finir en douceur sur du reggae, avec ses incontournables « Missing you », « Come over » et « One more night ».

Festival-Dominique-2013-World-Creol-Music-Fest-PBK-119

La soirée a pris fin aux alentours de 6h du matin sur fond de bouyon avec les interventions de Dj Flip, Benz et WCK Original. Encore une soirée mémorable, en espérant que le feu d’artifice qui aura lieu ce soir avec les Dominica Rising Stars, Kassav, Tito Puente et Carimi sera à la hauteur d’une clôture d’un tel évènement ; un melting pot culturel où se mêlent différents créoles, guadeloupéen, martiniquais, ou encore saint-lucien, anglais, espagnol, et où les différents styles de musique se côtoient et nous rassemblent. World Creole Music Festival ou quand l’art se s’amuser ensemble prend tout son sens…

Crédit photos : Declic’Studio pour People Bo Kay

Toutes les photos :