Festival Nuits d’Afrique : le chanteur Tété (antillais et sénégalais), affichait complet au Club Balattou

Vues : 145

Le dernier concert ce jeudi soir au Batallou permettra au public d’applaudir l’artiste sénégalais Tété, qui signifie le guide en langue wolof.

De mère antillaise, le jeune homme né à Dakar au Sénégal arrive très jeune dans l’Est de la France. Fan de musique de jazz et de pop, il navigue entre la France et Montréal. Dès l’année 2000, le succès est au rendez-vous pour Tété qui aura pourtant débuté sa carrière en achetant sa première guitare à 16 ans.

En 2004, il décroche le « Prix de la révélation de l’année ». 2008, il est sur les routes des Etats-Unis avec André Manoukian. Les deux complices vont à la rencontre des héritiers du Jazz. France 5 diffusera 12 émissions documentaires : « Tété ou Dédé ? ».

En 2016, il collabore avec Saïan Supa Crew.

Dorothée Audibert-Champenois et Ansou Kinty/Facebook C’news Actus Dothy
Images Ansou Kinty