Fête de l’Huma : au Stand de Martinique, Débats, Hommage et Spécialités culinaires

Vues : 254

Les militants du Parti Communiste Martiniquais sont à la fête des travailleurs depuis vendredi 9 septembre à la Courneuve. Membre du bureau politique du PCM depuis sa fondation, Fernand Papaya, de Rivière Salée est venu spécialement à Paris pour la grande Fête de l’Humanité.

20160909_185719

Avec ses camarades martiniquais, le Directeur de la publication Justice est installé dans le seul stand de la Martinique qui propose une partie cuisine et un espace politique pour ses militants et amis.

20160909_185504

Dans le coin littérature, vendredi 9 septembre, il est 18h40, Fernand Papaya reçoit, discute et s’entretient avec des travailleurs français ou étrangers. Ce premier jour de l’événement, il est en compagnie d’Alain Marie-Jeanne, un sympathisant communiste, avec lequel il prépare le débat du samedi 10. Une opportunité pour les membres du bureau du PCM (Parti communiste martiniquais) de retracer le parcours militants du camarade André Constant mais aussi de débattre sur la démographie de l’île sur le thème : le « vieillissement de la population en Martinique ».

20160909_185857

Selon Fernand Papaya, la politique de recherche d’emplois aux Antilles comme elle a été dans les années 60, n’est pas attractive pour la jeunesse ultramarine qui subit, très vite, le chômage et la précarité. Beaucoup de martiniquais qui ont choisi de partir travailler en métropole sont de retour. Ils reviennent nombreux, et à des âges avancés, souvent pour débuter leur retraite professionnelle : « Dans les années 60, le Bumidom a participé aux départs de nombreux jeunes ultramarins, maintenant, ils retournent chez eux, épuisés et fatigués » conclut Fernand Papaya.

20160909_185834

Comment aider les jeunes à trouver du travail aux Antilles, que faire pour les inciter à créer leurs entreprises et éviter leur départ vers l’étranger ou l’hexagone ? Questions et réflexions que Fernand Papaya et Alain Marie-Jeanne ont soumis aux sympathisants venus au Stand du PCM à la Courneuve.

constant
Un hommage à André Constant était programmé, il s’agissait d’honorer la mémoire du militant, co-fondateur en 1957, du Parti Communiste Martiniquais. André Constant, le premier opticien martiniquais, est décédé le 22 août dernier à l’âge de 88 ans.

20160909_185752

Aujourd’hui, c’est le dernier jour des festivités, la Fête de l’Humanité aura été un grand espace d’échanges et de rencontres de travailleurs issus de différents coins du monde. La Martinique a prévu comme chaque année, un grand show tropical, très attendu des habitués de l’événement.

Reportage Dorothée Audibert-Champenois
Photos Dothy A-Ch/C’news Actu