Filière Cacao : La décision d’Alfred Marie-Jeanne concernant le dossier Valcaco

Vues : 2039

Ce mercredi 06 juin, Alfred Marie-Jeanne, Président du Conseil Exécutif de la CTM, s’est exprimé lors de la Séance plénière sur le dossier VALCACO. Hier, Kora Bernabé, lançait un appel en séance plénière, pour faire avancer la filière cacao. 

Alfred Marie-jeanne a déclaré que « le dossier est aujourd’hui finalisé et fera l’objet d’un examen programmé au prochain Conseil exécutif, ce jeudi 7 juin 2018. »

Avant de lire son discours sur les dossiers Valcaco et le Salon de l’Agriculture, Alfred Marie-Jeanne s’est adressé aux élus de la CTM :

Je monte à la tribune avec un sentiment de honte. Cette honte vient du comportement de certains élus. Je m’adresse aussi bien aux élus de l’opposition qu’aux élus de la majorité. C’est inadmissible. Il y a un vieux proverbe qui dit, quand le chat n’est pas là, les souris dansent  …

Même si j’étais ailleurs j’ai écouté les déclarations de certains élus, c’est inadmissible, je les condamne automatiquement ce soir. On peut ne pas être d’accord sur tout mais on ne va pas jusqu’à l’humiliation … Je ne supporte pas ça !

J’ai horreur que des élus puissent outrepasser leur droit et décider à la place du président, Mr le président Yann Monplaisir, vous êtes le président et je respecte vos prérogatives, quelques soit les difficultés que l’on pourrait avoir entre nous, c’est un autre problème; si on te respecte pas on ne me respecte pas non plus. Je respecte les décisions.

Et pour rassurer Kora Bernabé, Présidente de l’association Valcaco, Alfred Marie-Jeanne lui a déclaré : « J’ai pris la décision de donner satisfaction, satisfaction vous sera donné immédiatement, un point c’est tout »

Voici dans son intégralité, l’intervention d’Alfred Marie-Jeanne  :

« Il me revient qu’à l’occasion de la plénière d’hier, a été évoqué le cas de l’avancement du dossier VALCACO, porté par Mme Kora BERNABE.

Pour mémoire, le dossier en question concerne une subvention de 45 000 € qui avait, sous l’ancienne mandature, été accordée par délibération du 17 novembre 2015 à cette structure, pour la mise en place de la filière cacao en Martinique.

Sur la base d’une convention passée entre la Collectivité Territoriale de Martinique et l’Association VALCACO, le 27 mai 2016, un acompte de 22 500 € a été versé. Elle disposait d’un an pour demander le versement du solde de la subvention, lequel solde devait être versé sur présentation du bilan financier et les documents comptables certifiés et approuvés par l’Assemblée Générale.

Le 05 mars 2018, soit plus d’un an après, l’Association a sollicité un délai supplémentaire pour permettre la clôture de son programme et percevoir le solde de la subvention. Mais la convention était donc échue. Il fallait donc une nouvelle décision pour permettre à la Collectivité de verser ce solde.


Pour la validation de la demande par le conseiller exécutif en charge de ce dossier, ce dernier a réclamé, lors de la réunion de coordination qui a eu lieu le 19 avril 2018, la communication de pièces justificatives afin de s’assurer de la réalisation effective du programme pour lequel l’aide avait été consentie.

Les pièces réclamées ont été transmises au service à la date du 30 avril 2018.
Le dossier est aujourd’hui finalisé et fera l’objet d’un examen programmé au prochain Conseil exécutif, ce jeudi 7 juin 2018.

S’agissant du Salon de l’agriculture qui s’est tenu les 1er, 2 et 3 juin dernier, je tiens à rappeler ici que cette initiative qui date de 2016 émane de la volonté conjointe du Président de la Collectivité territoriale de Martinique et du Président de la Chambre d’agriculture, M. Daniel BERTHOME.

Nous avons été amenés à reporter cette manifestation à deux reprises :
1 – à cause des intempéries (2017),
2 – du fait de contingences administratives et techniques.

J’ai sollicité personnellement le Président de la Chambre d’agriculture, en mars 2018, qui a réitéré son intérêt pour que cette manifestation ait lieu cette année : il était pour moi indispensable que dans cette initiative nous devions faire pour l’agriculture mais avec les représentants désignés des agriculteurs.

Un comité technique composé d’administratifs de la CTM et de la Chambre d’agriculture me rendait personnellement compte des avancées de l’organisation.
Pour la manifestation elle-même, c’est plus d’une centaine d’agents, CTM et Chambre d’agriculture confondus, qui ont été mobilisés sur les trois jours.

J’entends ici leur exprimer tous mes remerciements pour leur engagement et leur professionnalisme dans l’organisation et la réussite du Salon.

Je veux aussi remercier les exposants qui nous ont fait confiance, car contrairement aux propos rapportés et véhiculés çà et là, le Président n’a exclu personne.

Je voudrais, en dernier lieu, remercier aussi la population martiniquaise qui s’est déplacée massivement et a fait que cette manifestation soit un véritable succès, soit plus de 24000 visiteurs. »