Florence Arthaud : La ville du Diamant rend hommage à la navigatrice

Vues : 14

La navigatrice Florence Arthaud fait partie des 10 personnes décédées hier dans un accident d’hélicoptère en Argentine. Sur sa page Facebook, la ville du Diamant lui rend hommage :

Le ciel devient son océan, Adieu Florence Arthaud !

A 57 ans, celle qui restera dans les mémoires comme étant la seule femme à avoir remporté la rude et magnifique Route du Rhum (St Malo-Pointe-à-Pitre) en 1990, traçant le chemin de la victoire à bon nombre de ses sœurs navigatrices, nous a quittés.

Aujourd‘hui, la pionnière des Transats sur le Grand Bleu, a choisi le bleu du ciel comme dernière demeure. On n’oubliera pas son séjour dans notre pays et particulièrement dans notre ville en 2011. Invitée à dédicacer son 3ème ouvrage, « Vent de liberté » (Eds Flammarion), dans les librairies du département, le maire Gilbert Eustache et son Conseil municipal avait profité de sa visite pour la nommer « Marraine » de la Fête du Rocher et lui concocter un programme de deux jours, entre terre et mer.

Florence Arthaud avait voulu suivre les traces du poète Aimé Césaire, sur la route de l’Anse Caffard, s’arrêtant un long temps au Mémorial Cap 110, face à une mer capricieuse qui semblait la captiver….

Puis, à l’Hôtel de ville, le maire Gilbert Eustache lui avait remis la Médaille de la ville, saluant chaleureusement le parcours hors pair de celle qui était devenue « La petite fiancée de l’Atlantique ». Puis, la « Fanm’ doubout », comme l’avait surnommée si justement, le 1er adjoint Hugo Toussay, avait pris la parole dans une salle comble.

Florence Arthaud nous avait présenté son ouvrage, raconté ses épreuves et ses exploits (dont la Route du Rhum et la Transpacifique) et surtout de sa passion pour la mer. Puis, elle avait répondu aux nombreuses questions des Diamantinois, férus du monde marin.
D’ailleurs, c’est avec les marins pêcheurs de Taupinière qu’elle avait terminé son parcours diamantinois, notamment dans un gommier qui l’avait rapproché au plus près du Rocher emblématique, et ce pour son plus grand plaisir.

La marraine de la Fête du Rocher en juin 2011 restera dans le cœur et les esprits de tous ceux qui ont eu à la rencontrer dans la ville, et l’admirer dans ses batailles épiques contre vents et marées. Chaleureuse, franche, le Diamant garde d’elle, l’image d’une femme à la fois indomptable sur les vagues et aimable avec son entourage…

Et nos pensées émues vont à tous ceux qui ont péri à ses côtés, dans le crash des deux hélicoptères en Argentine. Nos condoléances vont aux familles des salariés de TF1, des deux pilotes argentins, des parents d’Alexis Vastine ce jeune boxeur émérite qui rêvait d’un dernier trophée aux prochains jeux de Tokyo, et enfin aux proches de Camille Muffat, la plus jeune retraitée des bassins et l’une des nageuses françaises les plus titrées au Monde.