Forces armées aux Antilles : le contre-amiral Georges Bosselut « quitte le bord » !

Vues : 42

FAA : départ du contre-amiral Georges Bosselut, commandant supérieur des forces armées aux Antilles, après trois années de commandement

Lundi 24 août 2015, les unités des forces armées aux Antilles (FAA) étaient rassemblées sur la base navale militaire de Fort-de-France pour une dernière cérémonie présidée par le contre-amiral Georges Bosselut, commandant supérieur des forces armées aux Antilles.

Durant cette cérémonie de départ, le contre-amiral Georges Bosselut a tenu à exprimer sa fierté d’avoir exercé durant trois son commandement à la tête des FAA. Il a également salué l’engagement collectif des officiers, sous-officiers, officiers-mariniers, soldats, marins, aviateurs et personnel civil qui ont ouvrée au quotidien en Martinique et en Guadeloupe au succès des missions confiées.

2015MFDF011_000_032 - illustration bilan NARCOPS

« Et les résultats sont évocateurs ! » a indiqué le contre-amiral Bosselut. Le COMSUP a mis en
exergue le bilan, durant ses trois années de commandement, de 10 tonnes de drogue interceptée en mer grâce aux frégates de surveillance de la Marine nationale, sous la conduite de l’état-major interarmées et avec le soutien de l’ensemble de la base de Défense. Dans le cadre de leur mission de participation aux opérations d’assistance aux populations de la Caraïbe en cas de catastrophe naturelle, les FAA auront réalisé l’acheminement de 46 tonnes de fret humanitaire destiné aux populations d’Haïti en 2013 et de Sainte-Lucie, Saint-Vincent et les Grenadines frappées par de graves intempéries durant la nuit de Noël 2013 en janvier 2014. Le contre-amiral Bosselut a souligné également l’engagement des marins et des soldats des forces armées aux Antilles dans le développement d’échanges opérationnels avec les nations voisines dans la zone Caraïbe comme lors de l’exercice franco-hollandais HUREX 2015.

2015MFDF022_000_238 - illustration bilan coopération régionale - Copie

Enfin, ce sont plus de 2000 militaires qui ont été formé aux actes élémentaires du combat, dans des conditions proches de celles connues sur les théâtres d’opérations actuels, dans le cadre de la poursuite d’une préparation opérationnelle exigeante au profit des unités de l’armée de Terre provenant de métropole et armant durant quatre mois les compagnies de combat du 33e régiment d’infanterie de Marine.

Pour conclure son discours, l’amiral a rappelé que les restructurations poursuivies sous son
commandement ont abouti aujourd’hui à une stabilisation du format des unités au sein d’un
dispositif militaire, en Martinique et Guadeloupe, en perpétuelle évolution et modernisation « pour assumer, autrement, un contrat opérationnel qui demeure face à des menaces qui perdurent ».

Cérémonie départ du COMSUP l'amiral Bosselut.

Ce jeudi 27 août 2015, le contre-amiral Georges Bosselut quitte officiellement ses fonctions de
commandant supérieur des forces armées aux Antilles pour rejoindre l’Etat-major de la Marine à Paris. Son successeur est le contre-amiral Olivier Coupry, ancien commandant de la force des
fusiliers-marins et commandos Marine.