François Hollande est arrivé en Martinique

Vues : 10
IMG_0418

C’est un peu après minuit ce samedi 09 mai que l’avion présidentiel a atterri en Martinique via l’aéroport Aimé Césaire.

IMG_0391

En visite aux Antilles depuis hier matin François Hollande arrive de Saint-Martin et Saint-Barthélemy et vient tout juste d’arriver en Martinique. Il est accompagné d’une délégation de ministres : de George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer, Ségolène Royal, ministre de l’écologie, Christiane Taubira, ministre de la justice, ou de Claude Bartolone, président de l’Assemblée Nationale.

IMG_0425

George Pau-Langevin et François Hollande

IMG_0408

Après un accueil républicain en présence d’élus locaux et le préfet, Fabrice Rigoulet-Roze, le présidentiel a fait un bref discours, d’abord pour s’excuser de son retard :

Je vous demande de me pardonner pour le retard mais nous étions à Saint Martin et il y avait une population particulièrement chaleureuse qui voulait témoigner aussi de son attachement à la République.

Puis il a rappeler l’importance qu’il accorde au sommet international sur le climat et à la rencontre avec les élus martiniquais qui se fera cet après-midi à l’Atrium.

 Je viens en Martinique à la fois pour avoir une discussion de vérité avec les élus, m’adresser à eux, prendre en compte les aspirations de la population.

IMG_0433

François Hollande a salué quelques personnalités politiques et quelques anonymes présents, puis le cortège présidentiel s’est dirigé vers la Résidence Préfectorale à Fort de France, où loge le président.

manifestants

On a pu noter la présence de quelques manifestants de l’Université, pancartes à la main. Ils réclament la « justice pour l’Université des Antilles » et l’intersyndicale souhaite obtenir un entretien avec un conseiller du Président.

François Hollande est en visite officielle sur l’île, où il présidera le Caraïbe Climat 2015, un sommet international sur le climat, en présence d’une trentaine de chefs d’état, de gouvernements caribéens et d’organisations régionales. Ce sommet a lieu au Palais des Congrès de Madiana ce samedi 09 mai dans la matinée.


1 commentaires :

  1. Nèg @RY

    LES CHAINES NE SONT PLUS DANS NOS PIEDS… MAIS DANS NOS TETES !!!
    Quel est donc le sens de cette euphorie folklorique des Nègres en Afrique comme aux « Antilles » ? On a plutôt à faire à des gérontes de la pire des espèces, qui ne connaissent ni la honte ni le ridicule, et qui du reste, sont incapables d’exiger le respect pour leur peuple. Ce qui amène à se poser des questions : Quel est l’enjeu sous-jacent de cette génuflexion à travers laquelle les noirs, sous les oripeaux de la joie et de l’émotion, se donnent en ridicule devant tous ces politocards blancs qui pour beaucoup, sont distants et condescendants ! La vérité est que, légitimes ou pas, les occidentaux méprisent les « dirigeants » africains et les « responables » Antillais et n’en ont rien à cirer ! Quel est donc le sens de votre émotivité si en retour vous recevez indifférence et mépris ? C’est là où selon moi, la raison des noirs devrait reprendre le dessus car le respect que vous êtes en droit d’attendre des autres dépend aussi de vous. Il est donc grandement temps d’y réfléchir. C’est en arrêtant avec tous ces rires « Banania » qu’on arrête aussi de se faire traiter de « Bamboula ». Les noirs devraient arrêter de chanter pour des conneries, arrêter de danser pour des bêtises. Leur émotivité ne devrait pas obstruer leur lucidité. Il ne s’agit pas pour eux d’apprivoiser cette émotivité,mais, de la canaliser et de l’adapter aux situations.
    En clair, le noir peut être émotif, mais il doit savoir devenir rationnel quand cela s’impose ! Comportez-vous vis à vis des politiciens français sans plus ni moins d’égards, que ceux qu’ils vous accordent; car comme dit l’adage, « Qui veut du respect s’en procure ».
    Le Damoiseau & Moi

Les commentaires sont fermés