François Hollande et Valérie Trierweiler devraient annoncer leur séparation ce samedi

Vues : 3

francois-hollande-valerie-trierweiler-c-est-fini

[Mise à jour à 13:00]

François Hollande a annoncé samedi à l’Agence France presse sa rupture avec sa compagne, Valérie Trierweiler, après quelque huit années de vie commune.

Selon l’AFP, le chef de l’Etat a précisé qu’il s’exprimait à titre personnel et non en tant que président car il s’agit de sa « vie privée ».

« Je fais savoir que j’ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler », a-t-il dit.

Cette officialisation avait été rendue inévitable par la révélation le 10 janvier par le magazine Closer, photos à l’appui, de sa relation avec l’actrice Julie Gayet.

Valérie Trierweiler, désormais ex-Première dame de France, avait été hospitalisée durant huit jours à La Pitié-Salpêtrière, à Paris, après ces informations et se reposait depuis dans la résidence présidentielle de La Lanterne, près de Versailles (Yvelines). (Reuters)

[Publié à 10:00]

Le président François Hollande et sa compagne Valérie Trierweiler pourraient officialiser leur rupture dès ce samedi, avant un voyage de la future ex- « Première dame » en Inde à partir de dimanche, indique le Journal du Dimanche.

Toujours selon le site internet du JDD, cette séparation sera rendue officielle via un communiqué affirmant que le chef de l’Etat et sa compagne « mettent fin à leur vie conjugale ».

Mais pour l’instant, « l’Elysée ne fait aucun commentaire sur les rumeurs qui courent sur le web ».

Le porte-parole de Valérie Trierweiler n’a pas souhaité répondre aux demandes de commentaire, alors que plusieurs autres médias relayent l’annonce de la séparation officielle du couple dès ce samedi.

Mais il fallait s’y attendre. Cette rupture du couple présidentiel était devenue inévitable. Après les révélations du magazine Closer, photos à l’appui, sur la liaison supposée de François Hollande avec la comédienne Julie Gayet.

Valérie Trierweiler devrait donc quitter la Lanterne, la résidence de Versailles où elle se repose depuis une semaine après son hospitalisation, pour réintégrer son appartement de la rue Cauchy dans le XVe arrondissement de Paris.

Si la rupture est effectivement officialisée samedi, Valérie Trierweiler devrait partir dimanche en simple citoyenne à Bombay pour une mission humanitaire organisée par l’organisation non gouvernementale Action contre la faim. François Hollande, de son côté, se rendra en célibataire aux Etats-Unis le 11 février, pour une visite d’Etat chez les Obama à la Maison Blanche.