Front National : La martiniquaise Huguette Fatna et l’état-major du FN

Vues : 1950

Elle se fait rare sur les photos parmi les membres du Front National. Découvrir Huguette Fatna si proche de Marine Le Pen, l’ex-candidate qualifiée au second tour de la Présidentielle, nous donne une opportunité de s’approcher de la martiniquaise.

Elle répète à qu veut l’entendre : « Huguette en a marre qu’on la prenne pour la caution  »noire » d’un parti supposément raciste. Elle ne veut même plus être interviewée sur ce sujet». Seulement la présence de l’antillaise dans les bureaux du Parti Front National autrefois dirigé par Jean-Marie Le Pen, étonne plus d’un.

Mais l’antillaise assume et dans la presse cette semaine, au lendemain de la cuisante défaite de son Parti, elle affiche en souriant son appartenance à son clan frontiste.
Dans les colonnes de l’hebdomaire, la martiniquaise est au côté de Marine Le Pen, au Château du Lac au Bois de Vincennes.

Ce dimanche soir, le 7 mai elle soutient l’état-major du Parti FN qui l’entoure. On l’aperçoit avec Louis Aliot (Vice-Président), Michel Guiniot (Conseiller Régional Picardie) et Nicolas Lesage (Directeur cabinet) discutant avec la leader du parti battue par Emmanuel Macron du Parti « En Marche ».

Dans un parti en tourmente, lâchée par la jeune Marion-Maréchal Le Pen, l’équipe de Marine Le Pen prépare à une bataille législative qui commence. L’ex-finaliste à la Présidentielle envisage également de restructurer le Parti FN en annonçant vouloir créer une nouvelle force politique, nouvelle appellation qui remettra en question la marque « Front National » cite le journal.

Sûre que pour ce nouveau combat législatif, Huguette Fatna sera en ordre de marche avec son Parti, le Front National.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
Photo Capture PM


3 commentaires :

  1. Paulo

     » Des Guadeloupéens tabassés après la défaite de Le Pen » . Pourquoi c’est seulement « FA » qui a le monopole de l’information ? Détails de l’ article payant bien évidemment . Pas un un commentaire de votre côté . Cependant, les faits divers pour dénigrer le peuple sont toujours en consultation libre . Moi je serais d’accord pour une participation associative « gérée par le peuple » afin monter une structure de presse pour casser ce monopole , et permettre à la communauté d’être informée gracieusement de tout ce qui porte préjudice à leurs congénères .

Les commentaires sont fermés