Gabriel Gallion : Réactions de tristesse après la mort du journaliste martiniquais

Vues : 1579

Le journaliste martiniquais s’est éteint ce mercredi matin (13 décembre) à l’hôpital Clarac à Fort de France à l’âge de 61 ans. Gabriel Gallion luttait depuis de longues semaines contre une longue maladie mais ce cancer du poumon l’a finalement emporté.

Ce journaliste avait été le correspondant de France-Antilles pendant très longtemps à Paris. Puis il était rentré en Martinique.

Polyvalent sur le terrain, il avait fini par se spécialiser de façon très pointue dans la politique qu’il affectionnait particulièrement.
On le voyait arriver avec une allure parfois nonchalante, souvent déterminée.

Le club presse Martinique a réagit en ces termes par la voix de sa présidente Myriam Malmin :

C’est avec une très grande tristesse et une profonde affliction que nous apprenons le décès de notre confrère, ami et membre du bureau du Club Presse, Gabriel Gallion.

Encore sous le choc de la douloureuse annonce, nous présentons nos très sincères condoléances à sa famille, à ses proches et à ses collègues de France-Antilles.

Le Club Presse salue la mémoire de cet éminent journaliste qui laisse un vide qu’il sera difficile de combler.

Réaction également du premier vice-président de la Collectivité Territoriale de Martinique Yan Monplaisir

C’est avec une grande tristesse que j’apprends le décès du journaliste Gabriel GALLION.
Sous ses airs bourrus, voire une apparente brutalité dans le propos, c’était un homme d’une grande sensibilité et d’une belle humanité.

Il était incontestablement l’un des meilleurs connaisseurs de la vie politique et du fonctionnement de nos institutions. C’était toujours un plaisir d’échanger avec lui. Sa plume incisive, mais neutre, manquera à notre île.
Je présente à sa famille, à ses amis et aux équipes de France-Antilles mes plus sincères condoléances.

Yan MONPLAISIR

Autre réaction :

J’apprends ce matin la disparition du journaliste de France-Antilles, Gabriel GALLION. Je salue sa mémoire et présente à sa famille et à ses proches mes sincères condoléances.

Francis CAROLE

Photo : Fernand Bibas