Grève Casino Batelière. : Négociations en panne entre salariés grévistes et patron

Vues : 309
greve-casino

La CGTM appelle à soutenir les salariés du Casino Plazza Batelière en grève depuis 12 jours maintenant.

Les salariés du Casino Plazza Batelière ont arrêté le travail depuis le 10 novembre dernier. Ce lundi 21 novembre, ils entrent donc dans leur 12 ème jour de grève. Vieux pneus, palettes et banderoles de la CGTM empêchent l’accès à l’établissement. Les clients, habitués du site et malheureux de ne plus retrouver machines à sous encore appelées bandits manchots ou encore pocker, roulette et blackjack se sont donc rués au Casino des Trois-ilets. Mais leur joie a été de courte durée. Les grévistes sont allés bloqués cette entreprise également pour disent-ils « montrer aux dirigeants qu’ils sont motivés à 200 % et qu’ils peuvent leur faire perdre un peu d’argent »

Voici les revendications des grévistes réclamées dans le cadre des NAO, Négociation Annuelles Obligatoires, pour faire face à la cherté de la vie :

¨ Fermeture de l’établissement le 22 mai

¨ Augmentation de salaire de 130 € nets

¨ Prise en charge de la mutuelle par l’employeur à hauteur de 60%

¨ Attribution d’une Prime de vacances de 10% du salaire annuel moyen

¨ Augmentation de la prime de transport

¨ Augmentation du panier repas

Mais selon les grévistes, la direction a fait des propositions qu’ils ont perçue comme « un crachat à la figure, une vraie insulte ». Il s’agissait d’une augmentation de salaire de 17 euros nets (22 euros bruts) et le syndicat explique encore que les responsables refusaient de discuter des autres points. Puis ils ont porté leur offre à 25 euros bruts par an, étalé durant 3ans. Ce qui ne satisfait pas la centrale syndicale.

La CGTM considère que sa lutte est juste et appelle à soutenir les salariés en grève.

Le bras de fer se poursuit entre les deux parties

Photo : @FA Martinique


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *